La Principauté fête la Mer

Samedi dernier, les amoureux de la mer avaient rendez-vous une journée de célébration autour de la Grande Bleue, organisée par le Yacht Club de Monaco, en collaboration avec l'ensemble des institutions nautiques de la Principauté.

Il y avait de l'animation samedi dernier sur le Port Hercule, devant le Yacht Club de Monaco. Tous les amoureux de la Mer étaient réunis pour partager une journée de célébration, à l'occasion de la fête de la Saint-Pierre, l'un des saints patrons des marins. Et pour l'occasion, le Yacht Club, qui organisait les festivités en collaboration avec l'ensemble des institutions nautiques de la Principauté avait ouvert ses portes à tous. "C'est un moment de partage et de convivialité pour moi. Un immense plaisir de voir à la fois les très jeunes et les très anciens qui sont là et qui échangent", a souligné Bernard d'Alessandri, le président du Yacht Club.

Au large, la parade 

C'est sous un ciel lourd, chargé de la traditionnelle brume matinale de la Turbie, que les marins étaient tout d'abord conviés, au large du Musée océanographique pour une bénédiction solennelle célébrée par les abbés Hien Dieudonné, de la paroisse Sainte-Dévote, et Claude André, de la paroisse Saint-Charles. Une prière "pour tous ceux qui y vivent ou qui y travaillent, pour les marins défunts et ceux qui sont morts en mer" à laquelle ont répondu présent une quarantaine de bateaux.

Img 4949

Des vieux voiliers aux bateaux à moteur, sans oublier les avirons de la Société Nautique de Monaco, tous ont ensuite pris part à la parade, emmenés par Tuiga, qui les a conduits du Musée jusqu'au large de la réserve du Larvotto, avant de retourner au Port Hercule et d'effectuer un passage devant l'Eglise Sainte-Dévote.

Img 5060

C'est d'ailleurs au Port Hercule que continuaient les réjouissances. Alors que tout ce petit monde s'amarrait,  les enfants, eux, s'en donnaient déjà à coeur joie sur le plan d'eau, devant le quai du Yacht Club. Les attendaient paddles, monoquilles mais également ces drôles de bouées rondes, trouées de chaque côté, dans lesquelles il faut essayer d'avancer... sans oublier l'immense toboggan gonflable installé au deuxième étage du Yacht Club et qui se terminaient par une extension pour sauter, haut et loin. 

Echange et convivialité

Alors que les activités allaient bon train dans l'eau, sur le quai, l'heure était également à la convivialité. On retrouvait les plus grands en train d'échanger autour d'un apéritif ou d'admirer les photographies d'Eric Dulière et d'Olivier Jude. Ce dernier d'ailleurs était présent pour l'occasion et toujours disponible pour expliquer ses oeuvres aux curieux et aux passionnés. Spécialiste de photos sous-marines, il dévoile avec sa coéquipière Sylvie Laurent des trésors cachés au pied de la Principauté. "Nous voulions montrer qu'au pied des immeubles, il y a des poissons, de la vie", souligne le photographe dont la particularité est de réaliser des clichés moitié eau, moitié air. 

Rapidement, tout ce petit monde a ensuite pris place dans la grande salle de réception du rez-de-chaussée. Après les discours, les chanteurs de l'Académie Rainier-III mettaient de la musique dans ces festivités. De leurs voix cristallines, ils entonnaient l'hymne monégasque avant de reprendre en choeur les airs marins.

Dès 14h30, les cris des enfants résonnaient à nouveau sur le plan d'eau. Alors qu'une maman et son pitchoun de 7 ans étaient initiés à la voile par Margaux Meslin et profitaient de l'occasion pour prendre tous les renseignements sur les cours de voile organisés par le Yacht Club, tout à côté, un groupe d'adolescents se moquaient de leurs amis, galérant pour trouver l'équilibre dans ces grosses bulles, ne sachant pas qu'ils seraient eux-aussi victimes des moqueries quand viendrait leur tour.

Img 5279

Sur l'autre ponton, les plus téméraires échangeaient leurs impressions sur le toboggan, hésitant encore à remonter au deuxième étage du Paquebot. "Je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi intense", soulignait une jeune fille, sortant de l'eau. D'ailleurs, en montant au deuxième étage, difficile de ne pas être pris de vertige en apercevant toute la hauteur du toboggan.

Img 5348

L'observation des mammifères marins encadrée 

Notons par ailleurs que cette journée était également placée sous le signe de la protection de l'environnement puisqu'une convention a été signée entre l’Association Monégasque de Protection de la Nature (AMPN), l'ACCOBAMS et le Yacht Club de Monaco. Intitulé "High Quality Whale Watching", cette convention est "un label qui permet d'avoir une approche responsable des cétacés", explique Florence Descroix-Comanducci, secrétaire exécutif de l’ACCOBAMS. "Il y a une façon de les approcher, il ne faut pas nager avec eux, ni procéder à du repérage aérien parce que c'est du harcèlement". 

Dans ce cadre, de nombreuses sorties en mer seront organisées tout l’été et menées par David Gamba, en charge du projet pour le Yacht Club. Ouvertes aux membres dans un premier temps, elles devraient être élargies à un public plus large par la suite. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos