Meilhat-Gahinet vainqueurs du premier Monaco Globe Series

Organisés par le Yacht Club de la Principauté, les Monaco Globe Series est la première des 6 étapes qui constituent le nouveau championnat IMOCA 2018-2020. Pour cette première édition, c’est l’expérience qui a parlé.

Jeudi 6 juin, 8h17. 3 jours, 19 heures et 17 minutes après son départ de la Principauté, le duo Paul Meilhat (engagé sur le dernier Vendée Globe) et Gwénolé Gahinet (co-détenteur du Trophée Jules Verne) de SMA franchissent les premiers la ligne d'arrivée de ce tout premier Monaco Globe Series. Une nouvelle course, organisée par le Yacht Club de Monaco, qui lance le début officiel du championnat du monde des IMOCA 60, un circuit de six épreuves qualificatives pour le Vendée Globe 2020. 

Ils étaient neuf au total. Neuf équipages, sur la trentaine que compte la classe, à s'aligner sur le départ de leur toute première course au large en Méditerranée. Une belle occasion pour montrer son savoir-faire sur une mer souvent plus capricieuse que les océans. 

Monacoglobeseries18sg 03571  Studio Borlenghi S Gattini

Et la Grande Bleu n'a pas dérogé à sa réputation puisque, des bouderies d'Eole aux vents soutenus agrémentés d'orages, les équipages auront été malmenés pendant ces quatre jours de course qui les ont menés de la Principauté jusqu'en Sardaigne et en Sicile, puis vers les côtes varoises, avant une arrivée en baie de Monaco. 

La météo obligeant les concurrents à être vigilants, à guetter le moindre changement de cap, la course est alors devenue une bataille tactique. "Ca leur a imposé beaucoup de changements de voile, de manœuvre et puis surtout quelques petits moments de flottements", explique Guillaume Rottee, le directeur de course. "Faire une stratégie sur du long terme en Méditerranée, c’est un peu difficile. Mais le gros avantage, c’est que ça ouvre le jeu. Chacun avait sa chance."

 Dans le peloton de tête depuis le départ, le duo Meilhat-Gahinet a pris la tête de la course mardi, pour ne plus la lâcher. Isabelle Joschke et Alain Gautier (Monin), et Fabrice Amedeo et Eric Peron (Newrest Art & Fenêtres) complètent ce podium 100% Français. “Ce n’était vraiment pas gagné, nous étions obligés de rester concentrés jusqu’au bout. C’est un parcours magnifique, il faudrait organiser une course en Méditerranée par an !”, confie Paul Meilhat.

Malizia II, 7e

Parmi les neuf équipages engagés, on retrouvait naturellement le duo Pierre Casiraghi et Boris Herrmann, à bord de Malizia II, dont l'objectif affiché depuis l'arrivée du bateau en Principauté est l'"Everest des Mers". Après une belle troisième place à la Rolex Fast Net et une quatrième place lors de la Transat Jacques Vabre, l'équipage avait à coeur de briller sur ce plan d'eau qu'il connaît si bien.

Monacoglobeseries18sg 04766  Studio Borlenghi S Gattini

Après un bon départ, les régatiers de la Principauté sont restés dans le milieu du classement, avec une remontée à la 4e place au moment d’arriver au large de la Sardaigne. Ils arriveront à Monaco 5 heures après les vainqueurs, à la 7e place. “C’était vraiment une superbe course avec beaucoup de rebondissements. La Méditerranée a tenu toutes ses promesses avec une palette de conditions très variées. Une course intense et incroyable à vivre", a ainsi déclaré Pierre Casiraghi dès son arrivée au port. 

Prochaine épreuve qualificative pour le Vendée Globe 2020 : la Route du Rhum, fin octobre. 


Retrouvez dans notre prochain numéro de Code Sport Monaco un reportage sur le premier Monaco Globe Series. En kiosque début août.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

Classement final

1. SMA – Paul Meilhat / Gwénolé Gahinet : 3J, 19h, 17min et 0 s
2. Monin – Isabelle Joschke / Alain Gautier : 3j, 21h, 03min et 50s
3. Newrest – Art & Fenêtres – Fabrice Amedeo / Eric Péron : 3j, 21h, 11min et 10s
4. Kilcullen Team Ireland – Joan Mulloy / Thomas Ruyant : 3j, 22h, 25min et 0 s
5. Boulogne Billancourt – Stéphane Le Diraison / Stan Maslard : 3j, 23h, 45min et 3s
6. Groupe Setin – Manuel Cousin / Alan Roura : 3j, 23h, 47min et 38s
7. Malizia II -Yacht Club de Monaco – Pierre Casiraghi / Boris Herrmann : 4j, 00h, 03min et 00s
8. Bureau Vallée 2 – Louis Burton / Arthur Hubert : 4j, 1h, 29min et 26s
9. 4myplanet2 – Alexia Barrier / Pierre Quiroga : 4j, 2 h, 49 min et 30 s