Le Mare Nostrum bat des records

Ce week-end, le bassin olympique du stade Louis-II a accueilli le 37e Meeting international de Monaco. Avec plus de 280 nageurs engagés de 35 nationalités différentes, c'est encore un beau spectacle qu'a proposé la fédération monégasque de natation.

C'est l'un des rendez-vous les plus prisés de la natation mondiale. Chaque année, le circuit Mare Nostrum, dont fait partie le Meeting International de Monte-Carlo, attire son lot de médaillés olympiques, mondiaux ou continentaux. Et cette 37e édition n'a pas dérogé à la règle. Parmi les 280 nageurs engagés cette année, on retrouvait ainsi notamment Felipe Lima, Bruno Fratus, Katinka - Iron Lady - Hosszu, Andriy Govorov, Daiya Seto, Marco Koch... mais aussi la nouvelle génération de compétiteurs : Jennifer Concecao, Siobhan-Bernadette, Vladislav Grinev...

"Nous avons quelques recordman du monde ou futur. Et c'est là où se situe la qualité de ce meeting. On a un plateau exceptionnel avec des têtes d'affiche, mais très certainement ce qui se fera de mieux dès cet été, lors des Mondiaux", explique Michel Pou, le directeur technique du meeting et entraîneur général de l'AS Monaco. "Les écarts étaient minces sur beaucoup de courses disputées. Les jeunes nageurs bousculent un peu la hiérarchie, tentent de s'imposer. Tout cela montre à quel point ce meeting était dense. Les têtes d'affiche commencent à vaciller face à cette une jeune concurrence. On l'a vu dans les 50 mètres, avec le tournoi de vitesse, et ses records du meeting. Les finales étaient somptueuses, avec des meilleurs temps de l'année battus quasiment dans toutes les courses "

De nombreux records

En effet, les finales A et tout particulièrement du tournoi de vitesse ont réservé leur lot de suspense et de spectacle, avec pas moins de trois nouveaux records du Mare Nostrum et cinq records du meeting. L'infatigable Katinka Hosszu, qui cette année encore a presque tout raflé en s'adjugeant cinq des six courses sur lesquelles elle était engagée, a ouvert le bal dès samedi sur le 400 m quatre nages, en battant son propre record du meeting en 4:32’87 ( 4:33.80 en 2014). Le Japonais Daiya Seto, spécialiste du quatre nages, a également fait tomber deux records du meeting : celui du 200 m, établi par son compatriote Kosuke Hagino en 2015 et celui du 400 m, qu'il détenait depuis la même année.

62121419 2335926733163233 6557204455740145664 N

Du côté des sprinteurs aussi, on a tapé fort. Le Brésilien Felipe Lima a fait un doublé, en s'octroyant le record du meeting le samedi lors des quarts de finale du tournoi de vitesse  ( 26’79 en brasse). Il l'explosera dès le lendemain en finale, battant en prime le record du circuit Mare Nostrum. Son compatriote Bruno Fratus réalisa le même exploit sur les demi-finales (21'45) et finale (21'31) du 50 m nage libre detenu depuis 10 ans par l'Americain  Jones Cullen.

Enfin, Yiulia Efimova et Michael Andrew se sont également illustrés, en brasse pour la première (30'04) et en dos pour le second, qui bat le record du meeting et du Mare Nostrum établi en 2013 par Jérémy Stravius (24.61).

 De belles choses du côté des Monégasques

Img 0729

Parmi les stars internationales, on retrouvait également les jeunes nageurs de la Principauté, puisque Michel Pou avait comme à l'accoutumée emmené une trentaine de ses protégés. Parmi la délégation, on retrouvait notamment Marcus Sainton, Pauline Viste, Romain Vanmoen, Adib Khalil, Laeticia Antunes Da Costa, tout juste revenus des Jeux des Petits Etats d'Europe.

Avec quelques finales B pour certains, le bilan est plutôt bon pour les jeunes nageurs de l'AS Monaco et de la Fédération Monégasque de Natation. Des résultats dans "la continuité, mais avec de la fatigue en plus. Maintenant, on attend surtout de recommencer à travailler", explique leur coach. Car, après leur rendez-vous incontournable à domicile, place maintenant pour les asémistes à la préparation des échéances de l'été. Les championnats du monde en Corée pour certains, les championnats de France pour les autres. Encore tout un programme.


Retrouvez dans le prochain numéro de Code Sport Monaco un dossier complet consacré à ce 37e Meeting International de Natation de Monaco. A paraître début août.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

Les records

Record du meeting et du Mare Nostrum
- 50m nage libre (finale): Bruno FRATUS / 21’31
- 50m nage libre (dem-finale): Bruno FRATUS / 21'45
- 50m brasse : Felipe LIMA / 26’33
- 50m dos : Michael ANDREW / 24’45

Record du meeting
-50m brasse : Felipe LIMA / 26’79
- 200M quatre nages : Daiya SETO : 1:57’60
- 400 m quatre nages : Daiya SETO / 4:10’30
- 400m quatre nages: Katinka HOSSZU / 4:32’87
- 50 m brasse : Yuliya Efimova / 30.04