Xavier Mangematin : "faire mieux l’an prochain"

L’équipe de Nationale 2 de l’AS Monaco Handball a terminé cette saison en 4e position. L’entraineur, Xavier Mangematin, en dresse un bilan assez négatif.

4e, avec un bilan de 14 victoires pour 8 défaites, les handballeurs monégasques finissent cette saison avec le groupe de tête. Leur coach, Xavier Mangematin, reste malgré tout déçu de ne pas finir sur le podium, alors que son équipe a parfois proposé un jeu plus que séduisant. 

Comment s’est passée cette saison ?

Je suis plutôt déçu. C’est globalement le même bilan que l’an dernier. Pourtant, à la mi-mars, on était dans les clous pour la montée, ce qui était positif. D’un point de vue quantitatif, c’est frustrant de finir 4e alors que l’on a longtemps été sur le podium. On est mitigés sur cette fin de saison, parce qu’il y a des belles choses sur le fond de jeu, mais les accidents de parcours que l’on a eu ne nous ont pas aidés pour le classement. Comparée à celle de l’an dernier, cette saison n’est pas meilleure.

Quelles ont été ces belles choses sur le fond de jeu ?

Qualitativement, il y a eu des phases intéressantes. On a eu des axes de progrès, on a quelques fois été très séduisants collectivement sur le jeu rapide, mais beaucoup moins défensivement Les joueurs ont parfois proposé de très très belles séquences de jeu, mais ils ont fait preuve d’inconstance. Humainement, on a aussi eu des soucis au sein de l’équipe, ce qui n’a évidemment rien arrangé. Les activités professionnelles des handballeurs sont également venues perturber le fonctionnement.

La montée était l’objectif principal ?

Oui, on jouait le haut de tableau. On voulait surtout continuer à progresser. Parce que même si on joue les premières places, c’est la structure et l’enchaînement des résultats qui déterminent si on joue la montée. Mais face aux centres de formation et des équipes mal classées qui nous battent, il paraissait difficile de nous projeter cette année. En plus de cela, au mois de mars, on reçoit Saint-Etienne dans la peau d’une équipe qui peut potentiellement passer leader du championnat le soir-même. Ca a été compliqué de se remettre de cette défaite. On ne finit pas bien l’année. Selon moi, notre place devait être la 3e mais La Crau nous passe devant à la fin alors qu’on les bat deux fois.

Quelle est la principale déception pour vous ?

C’est notre irrégularité. Il nous a manqué de la constance dans les entraînements, les résultats, l’investissement mental. L’année dernière, on finit 4e aussi , mais en ne battant qu’une équipe mieux classée. Cette saison, notre problème a plus été notre incapacité à enchaîner des résultats, créer des dynamiques. J’ai en tête les défaites à La Seyne et Mougins qui descendent toutes les deux. C’est impossible de viser plus haut quand on perd (à l’extérieur) contre des équipes de ce calibre. C’est vraiment dommage d’avoir été aussi inconstant, parce que même au travers d’un match, on peut être catastrophiques comme on peut proposer de très belles séquences. Il nous faut gagner en maturité et en expérience pour pouvoir avancer.

Et la principale satisfaction ?

Il y a des points positifs aussi. Notamment fin décembre (à domicile), où l’on est les premiers à battre Nîmes. On bat Aix aussi, alors qu’ils alignaient une grosse équipe avec des joueurs qui évoluent souvent en Ligue Nationale (LNH). On a vécu des moments agréables. les stages, les moments partagés, mais contre-balancés par les résultats inconstants. On fait malgré tout un beau résultat en Coupe de France où on perd ici de 3 buts contre le Cavigal alors que cette saison , ils perdent en barrage d’accession à la Pro D2 (2e division nationale).

Img 1611

Martin Cottarre, 4e meilleur marqueur du championnat, a-t-il été votre meilleur joueur cette saison ?

C’est avant tout notre leader de jeu et dans le groupe. Mais il a tellement été ce leader que lorsqu’il a eu des baisses de régimes, les autres n’ont pas su élever leur niveau de jeu pour l’aider et combler cela. Il profite aussi du collectif pour se mettre en valeur et a une réelle efficacité aux jets de 7 mètres. Pour son côté buteur, il est avant tout celui qui organise le jeu. Et il est aussi là pour veiller à la bonne cohésion du groupe.

Peut-on parler de "Cottare dépendance" ?

Oui totalement. Comme on l’avait avec Jordan (Perronneau) l’année d’avant. Cette saison, pourtant, on avait une équipe qui était assez équilibrée. L’absence de 6 mois de Danilo (Nedovic), un cadre de l’équipe, nous a pas mal perturbé et handicapé aussi. Pour en revenir à Martin, son rôle de leader et de capitaine l’amène à canaliser un peu tout le monde, et le fait qu’il ait autant d’influence sur le groupe font que les autres sont dépendants de lui.

Va-t-il rester ?

Oui, comme la majeur partie de l’équipe de base de cette saison. Parmi ceux qui sont sûrs d’être là l’an prochain, il y a les deux gardiens, Grégoire Breemersch et Michaël Reinwarth, les ailiers Sébastien Plaquin et Etienne Claire, les arrières Danilo Nedovic et Stanislas Kasperkiewicz, le pivot Benjamin Dumas et Martin donc qui est demi-centre.

Capture D Ecran 2016 06 20 A 17 22 13

Faut-il s’attendre à des départs et des arrivées ?

On est en discussion avec d’autres pour prolonger ou non. Il y en a certains avec qui on ne continuera pas à travailler. On est également en période de recrutement pour renforcer l’ossature de base.

Quels vont être les objectifs de la saison prochaine ?

Ils ne seront pas les mêmes que cette année, on sera dans une période de transition. On se rend compte que c’est très dur d’attirer des top players aujourd’hui. Ce qui peut faire la différence, ce sont les reconversions professionnelles. On doit développer ce point-là pour faire venir ces joueurs. Pour le classement, on jouera une nouvelle fois le haut de tableau, mais il est encore trop tôt pour se fixer un objectif. il faut pour le moment attendre de voir quel sera notre effectif final pour jauger tout ça. Avec la présence de 4 centres de formation, il y aura une vraie adversité l’année prochaine. En sachant que seul le premier monte, je pense que personne ne peut dire "on joue la première place la saison prochaine". L’objectif sera de faire mieux que cette année.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos