Raphaël Guillaume s'est éteint

Raphaël Guillaume, jeune joueur de l'AS Monaco handball, a malheureusement perdu le match qu'il disputait contre la maladie qui aura finalement été plus forte. Le jeune homme de 23 ans s'est éteint dimanche.

Le combat a été âpre et il n'a pas baissé les bras. Mais la maladie a été plus coriace et a finalement remporté le dernier match disputé par Raphaël Guillaume. Le jeune arrière gauche de l'AS Monaco handball s'est éteint ce dimanche après un long combat de plus de huit mois. Arrivé à l'orée de la saison 2017/18, Raphaël, formé et originaire de Chartres, avait la volonté de "retrouver le plaisir de jouer au handball et du temps de jeu", comme il nous l'avait glissé à quelques jours du début de saison.

Issu d'une famille de handballeurs (son papa est un ancien joueur et entraîne aujourd'hui Vernouillet (Nationale 1) et son frère, Andréa, évolue à Istres en D1), le jeune homme, qui avait fêté ses 23 ans en décembre, a connu le monde professionnel lors de la saison 2016/17, à Saran. 

Passionné par son sport, le numéro 3 asémiste s'était rapidement intégré dans l'équipe alors coachée par Xavier Mangematin, à l'origine de sa venue. En mars dernier, il avait dû quitter ses partenaires pour se lancer dans un nouveau match, celui d'une vie. 

L'AS Monaco handball, en accord avec la famille du jeune homme, centralise les dons qui voudraient être faits et seront reversés au profit de l'institut Gustave Roussy (lutte contre le cancer) à Villejuif (renseignements à asmonacohb@monaco.mc et +377 92 02 40 57).


A sa famille et ses proches, la rédaction de Code Sport Monaco présente ses sincères condoléances. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :