Arna Sif Palsdottir : “Gagner des titres avec Nice”

Arna Sif Palsdottir est une pivot islandaise de 27 ans. Formée dans son pays natal, elle n’a que 20 ans quand elle décide de s’expatrier dans le prestigieux championnat danois. En 6 saisons passées là-bas elle a porté les couleurs de 4 équipes différentes parmi lesquelles Aalborg et Aarus, deux clubs très réputés sur la scène européenne. Internationale islandaise, elle évolue en sélection nationale au côté de la demi-centre de l’OGC, Karen Knutsdottirn, qui n’est sans doute pas étrangère à son adhésion à l’ambitieux projet niçois.

Après avoir pu faire connaissance avec Ehsan Abdelmalek, il est l'heure d'en découvrir un peu plus sur Arna Sif Palsdottir, recrue Islandaise de l'OGC Nice handball.

S’entraîner sous cette chaleur, ça n’est pas trop dur pour une islandaise ?

Oh si ! C’est vraiment difficile. Je me sens plus lente et plus fatiguée que d’habitude mais avec le temps ça va s’arranger… du moins je l’espère.

Quelles sont vos premières impressions après 3 semaines de préparation ?

J’ai adoré ces trois premières semaines ici. Ça aurait pu être beaucoup plus difficile, avec la barrière de la langue notamment, mais les filles sont supers et elles essayent vraiment de nous aider. Mes premières impressions sont très bonnes.

Quelles est la plus grosse différence entre Nice et votre ancienne équipe danoise (laquelle ?) ?  

Les infrastructures sont très différentes au Danemark et là-bas nous faisions beaucoup plus de musculation et de renforcement musculaire. Ici, on passe beaucoup plus de temps à courir, c’est bien aussi et heureusement je n’ai pas mis beaucoup de temps à m’y habituer.

Pourquoi avoir choisi de quitter le Danemark pour venir à Nice ?

J’ai entendu dire que le handball féminin français devenait de plus en plus fort et Karen (Knutsdottir demi-centre de l’OGC, ndlr), avec qui je joue en équipe nationale, ne m’a dit que du bien de l’équipe, du club et de la vie niçoise. Comme j’avais envie de découvrir un nouveau pays, c’était la destination parfaite pour moi.

Quels sont vos objectifs en arrivant à Nice ?

Bien sûr, je souhaite continuer à progresser et devenir une joueuse plus forte, mais la priorité c’est de gagner un maximum de matches avec l’équipe. Grimper encore au classement et gagner des titres avec Nice, ça serait mon rêve.  

La vie niçoise est-elle à la hauteur de vos espérances ?

Oui elle l’est. Beaucoup de gens m’avaient dit que c’était un lieu de rêve pour vivre donc j’étais très excitée à l’idée de venir. Et en réalité, c’est même mieux que ce que j’avais espéré.

Avez-vous déjà un lieu favori sur Nice ?

La plage ! (rire) J’y passe beaucoup de temps mais le Vieux Nice, c’est très mignon aussi, j’adore me balader là-bas.

Si vous deviez vous décrire en quelques mots ?

Je suis quelqu’un qui adore découvrir de nouvelles choses. Rencontrer des gens et explorer des endroits que je ne connais pas. Amoureuse de l’action et l’aventure, je pense que ça me décrit assez bien !

Avez-vous eu le droit à un petit bizutage en arrivant dans l’équipe ?

Non pas de bizutage ! Enfin, pas encore...

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos