Challenge des sociétés : réunion de clubs au sommet

"Faire tomber des birdies"

Le trou numéro 9 semble dédié au ciel, comme servi sur un plateau. Il donne la délicieuse impression de se trouver en haut du monde. "Aujourd'hui, il est un peu court", nous adresse-t-on, visant amicalement Marco Simone. 

Voici l'équipe LCL, composée de Jean-François Noaro, Cédric Paolino, Marco Simone et Patrick Rainaut. L'Italien n'est visiblement pas très content de son coup. Il râle, pour le spectacle, et fait mine de refuser la photo pour cause de tee-shirt trop coloré. Cédric Paolino reprend son sérieux et nous dit deux mots sur le parcours. 

"On a tous eu un coup de mou en même temps, ce qui est dommage. Mais on s'est repris et on doit être à plus 3 ou 4. C'est correct. On pourrait faire tomber quelques birdies pour faire encore mieux", sourit le jeune homme. "En tout cas, l'ambiance entre nous est excellente."

Produits maison

Il est 13 heures passées et les soldats regagnent la base. Au Club House, tout est prêt. Le champagne attend d'être dégusté et le buffet, raffiné et gourmand, est impeccablement dressé.

Toutefois, avant de la laisser se restaurer, nous prenons à part une équipe particulière. Celle des jeunes, dont trois ont été formés au Monte-Carlo Golf Club.

Sponsorisés par Monte-Carlo Lifecheck, Vincent Houtart (22 ans), Paolo Boccardi (14 ans), Nicolas Noaro (16 ans) et Andrea Castellini (14 ans) ont disputé ce 18 trous avec les grands. "Frédéric, qui s'occupe de l'école de golf et de l'équipe première, a eu l'idée de créer une équipe de jeunes. Il a pensé à nous", explique le fils du directeur. "On a bien joué ensemble. On se rassurait les uns les autres. À nous quatre, on a fait cinq birdies", annonce-t-il fièrement.

Vers le monde pro ?

Pour ces jeunes-là, le golf n'est pas seulement un hobby. Vincent pratique depuis dix ans et fait déjà partie de l'équipe première du club. Il est en passe de s'expatrier à Paris, pendant un temps, en vue d'être formé au rôle de professeur de la discipline. 

De son côté, Nicolas Noaro fait du golf depuis six ans. Il a été formé ici et a pour ambition d'intégrer l'équipe première dès l'an prochain. "Pour y arriver, je pars un mois à Miami cet été. Je vais y faire un stage intensif." Paolo Boccardi est déjà membre de l'équipe première. Mais il a été formé à Turin où il vit. Il joue à Royal Park, l'un des meilleurs golfs d'Italie. "J'aimerais devenir professionnel et jouer avec les meilleurs", rapporte l'Italien avec un accent délicieux. Quant à Andrea Castellini, il a terminé troisième de la Coupe des jeunes, organisée le 19 juin. Malgré de récentes entorses aux doigts qui l'ont un peu freiné, le jeune homme poursuit avec brio sa formation.

Publié le

Page 2/2

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos