Formule 1: Dans l'antre de Monaco

Lewis Hamilton-Jenson Button : Les joyaux de la couronne

Les Britanniques forment le seul équipage de pilotes champions du monde. A bord de leur McLaren MP4-27, ils ambitionnent de mettre un terme à la domination de l'écurie Red Bull. Zoom sur un tandem chic et choc.

Leurs débuts

Ron Dennis, qui le suivait de longue date, a misé sur ce garçon plein d'aplomb. Âgé de 22 ans, celui qui remporta le championnat de F3 Euroseries en 2005 et celui de GP2 l'année suivante n'a aucun complexe. Il décroche son premier succès au Canada (6e manche) et monte sur le podium lors de ses neuf premières courses. En fin de saison, il est vice-champion du monde, à un point de Kimi Raïkkonen.

Leur sacre mondial 

En dépit du potentiel qu'il laisse régulièrement apercevoir, Button va connaître une progression plus lente que prévu. Passé par Benetton, Renault, BAR Honda puis Honda racing, il doit attendre son 113e départ pour s'imposer enfin (en Hongrie). En 2009, sous la bannière de Brawn GP, propriété de Ross Brawn, il coupe l'herbe sous le pied du jeune Vettel et du vétéran Barrichello. Avec cinq victoires et onze points d'avance sur son dauphin, il décroche la timbale.
Pour Hamilton, tout ira beaucoup plus vite. Après un coup d'essai à deux doigts de devenir un coup de maître, il va atteindre le Graal un an avant son futur coéquipier. Dans le style impétueux et offensif qui le caractérise déjà, l'Anglais doit lutter jusqu'au bout (au Brésil) avec Felipe Massa. Dans le dernier virage, il double Glock et termine cinquième. Suffisant pour devenir le plus jeune champion du monde de l'histoire (record battu ensuite par Vettel).

Né en 1980, Jenson Button a vingt ans quand il démarre en F1. Remarqué dans les rangs de l'écurie française de F3 Promatecme en 1999, il effectue des tests pour Prost Grand prix à Barcelone. Il roule plus vite que les titulaires, Jean Alesi et Nick Heidfeld. C'est finalement Williams qui le recrute, pour l'aligner aux côtés de Ralf Schumacher. Il termine sixième dès sa deuxième course et devient alors le plus jeune pilote à marquer des points en Grand prix. Lewis Hamilton, lui, fait ses premiers pas chez McLaren, en 2007. 

Page 1/2

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos