Leclerc marque les esprits

Charles Leclerc a terminé le Grand Prix de Sotchi en 7e position, celle-là même qu'il avait obtenue en qualifications. Un nouvel exploit à ajouter au pedigree du pilote Monégasque qui n'en finit plus de surprendre pour sa première saison en F1.

Comme quoi, il n'y a pas que RedBull qui donne des ailes. Une signature chez Ferrari et son cheval cabré peut s'avérer tout aussi puissante que la fameuse boisson énergisante. Et Charles Leclerc en est la preuve. Déjà auteur de très belles qualifications, puisqu'il avait encore amené sa voiture en Q3 et s'était adjugé la 7e place sur la grille, le rookie n'a pas déçu ensuite en course.

Après une remarquable 6e place à Baku en début de saison, c'est en 7e position que le Monégasque a franchi la ligne d'arrivée ce dimanche. Une performance de haute volée pour le jeune homme qui, s'il n'a pu résister au retour des RedBull de Ricciardo et Verstappen (partis 17e et 19e), a cependant réussi à garder sa position de départ une fois la ligne d'arrivée franchie. 

Passage dans le top 5

Rapide et sérieux sont deux termes qui pourraient très bien définir la course qu'a mené Charles Leclerc. Auteur d'un très bon départ, qui l'a notamment vu dépasser Esteban Ocon (Force India) dès le premier tour, le futur pilote Ferrari a ensuite été l'auteur d'un audacieux dépassement pour mettre Kevin Magnussen dans son rétroviseur dès le 2e tour.

Img 1613

S'il n'a pu contrer Max Verstappen, qui lui est passé devant au 9e tour, Charles a ensuite mené sa course très sérieusement, s'appliquant à ne pas commettre d'erreurs. Les six devant lui étant trop rapides (Hamilton, Bottas, Vettel, Raikkonen, Ricciardo et Verstappen), il a repris sa 7e position au cours de la 39e boucle, une place qu'il n'a plus quitté jusqu'à la fin de la course.

Si Hamilton a signé sa 8e victoire de la saison, prenant au passage 50 points d'avance sur Vettel, Leclerc a quant à lui réalisé son 7e top 10 pour sa première année en F1. De quoi comptabiliser 21 points (15e au classement des pilotes), soit 15 de plus que son coéquipier, Marcus Ericsson, qui n'en compte que 6. 

Prochaine étape ce week-end au Japon. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos