Direction de course, avec calme et précision

C'est un bâtiment que l'on voit de l'extérieur, mais rarement de l'intérieur. L'accès y est réglementé et chacun y occupe une fonction précise. Notamment dans les deux salles dédiées à la direction de course. Plongée dans un univers où calme et précision règnent en maîtres.

Il n'est que huit heures du matin et il est déjà temps pour les pilotes de prendre le départ de la première séance d'essais libres de la journée. Le soleil a beau avoir des envies de grasse matinée sur le port Hercule, au sein de la direction de course, tout le monde est déjà en place et opérationnel. Dans le bâtiment qui accueille cet espace si particulier, inauguré en 2016, et qui est démonté à la fin des épreuves, l'accès est très réglementé. Les hauts responsables de l'Automobile Club de Monaco, les officiels de la FIA, du gouvernement, autant dire qu'il faut avoir un rôle important pour y faire son entrée. Au niveau de la "DC", deux salles. Une pour la partie course, une autre orientée sur l'aspect purement sécurité. Une cinquantaine de personnes se trouvent dans la grande salle, tandis qu'une trentaine prennent place dans la seconde. Et le plus frappant en y entrant, c'est le calme qui y règne.

Img 9378

Chacun son rôle

Pas un bruit. Tout le monde est à son poste. Impossible de se tromper de place, une plaque métallique indique qui doit s'y installer. "Directeur de course", "presse", "drapeaux", "médecin F.I.A.", soit les inscriptions qui ornent chaque emplacement. Casque sur les oreilles, micro en place, tout le monde est relié de cette manière et s'annonce au moment de prendre la parole. Mais toujours d'une voix calme, mesurée dans les décibels. Même l'accrochage de fin de session, pourtant conséquent et en sortie de virage, n'amène pas de montée de ton. Les consignes sont distillées calmement, sans panique, jusqu'aux hommes de terrain. Car tous les ordres partent de la direction de course. Yeux rivés sur leur poste et les multiples écrans de contrôle qu'ils ont à disposition, les personnels présents dans la DC sont ceux qui drivent la course. Le tout sous l'autorité du directeur de course qui est le chef d'orchestre. 

Img 9380

Véritable maître d'œuvre, il entend tout et peut intervenir à n'importe quel moment pour corriger une erreur ou donner d'autres ordres si quelque chose ne va pas. Toutes les décisions sont prises dans cet espace. Et tout y est remonté en temps réel. Equipements Une main courante a ainsi été mise en place afin que tous les faits de course y soient inscrits. Trois personnes en sont en charge et notent tout ce qui peut se passer en course, ce qui apparaît ensuite sur tous les ordinateurs de la salle de DC. Certains postes, plus spécifiques, comme les médecins ou pompiers, peuvent aussi intervenir et rajouter des informations. D'autres, comme les drapeaux ou le directeur de course, par exemple, ont des fonctions plus avancées sur leur main courante. Mais chaque ordinateur a accès à une multitude d'informations en temps réel. Flux Tv qui permet d'avoir les chaînes nationales ainsi que le diffuseur de la course, circuit interne relié aux différentes caméras de sécurité disposées tout le long du tracé,  liaison radio avec le personnel de terrain pour une réaction en temps réel, tout est fait pour que les informations arrivent au plus vite en DC et que les décisions soient prises tout aussi vite. Mais toujours dans le calme. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos