GP2 (qualifs) : Richelmi partira 4e, Coletti 8e

Le week-end du Grand prix de Formule 1 est aussi celui de la GP2. Les pilotes monégasques Stéphane Richelmi et Stefano Coletti s'engageront dans la course longue demain, dès 11 h 15, respectivement aux 4e et 8e places.

Cela fait dix éditions que les pilotes de GP2 s'illustrent sur le même parcours que les grands de la Formule 1 à Monaco. Considérée comme l'antichambre de celle-ci, la GP2 est un tremplin via lequel on peut montrer l'étendue de ses talents.

Dix des vingt-quatre pilotes du plateau actuel de F1 ont gagné leur place dans l'élite après avoir démontré leur valeur en GP2. C'est ce qu'espèrent accomplir les deux pilotes monégasques Stéphane Richelmi (24 ans) et Stefano Coletti (25 ans). 

Le premier porte les couleurs du team Dams, le second évolue dans les rangs de Racing Engineering. A l'aube de la troisième étape de leur saison — après Sakhir et Barcelone — Coletti pointe à la 9e place du classement et Richelmi à la 10e.

La pole pour Palmer

Afin de prévenir d'éventuels problèmes de trafic, les 26 pilotes avaient été séparés en deux groupes, A et B, soit numéros impairs et pairs. C'est le Britannique Jolyon Palmer (groupe A), coéquipier de Stéphane Richelmi, qui a  signé le meilleur temps des deux groupes (1'20"774), avec sept dixièmes d'avance sur son poursuivant le plus direct.. 

 G7 C0921

La règle est simple : il s'élancera en premier lors de la course longue (42 tours en 60 minutes) demain. Après lui, on alternera les pilotes du groupe B et A.

Suivant cette règle, Stefano Coletti, arrivé 4e du groupe B avec un chrono de 1'21"649, s'élancera de la 8e place. Vainqueur l'an passé sur la course courte de Monaco (30 tours en 45 min), il comptait au moins remettre le couvert en 2014 et cela ne s'engage pas de la meilleure des manières. 

 G7 C0954

De son côté, Stéphane Richelmi est satisfait des performances de son coéquipier et partira de la 4e place en étant arrivé 2e du groupe B, en 1'21"444. 

Coletti déçu, Richelmi enthousiaste

 Sbl8103

Stefano Coletti : 
"Je ne suis pas content. Lors des essais libres, ce matin, j'étais très rapide (4e en 1' 21" 902). Puis j'ai cassé le moteur entre les essais et les qualifications. Ce qui est très bizarre, c'est que j'avais beaucoup de grip ce matin alors que j'avais des pneus super soft, et que cette après-midi, je n'accrochais plus aussi bien alors que j'avais des pneus soft. J'attends qu'on analyse la voiture pour comprendre ce qui s'est passé et trouver la solution avant demain, mais je suis très énervé. Après, rien n'est fait. C'est juste que ça handicape un peu le week-end."

 Sbl8105

Stéphane Richelmi : 
"En voyant les temps que faisait Jolyon Palmer  (leader du championnat avec 70 points), je savais que la voiture allait bien. Après, c'était à moi de mettre toutes les chances de mon côté. Le fait qu'il parte premier est super pour le team. Moi, en partant 4e, je suis un peu coincé. Je dois réussir à faire le meilleur premier tour possible pour espérer garder ma place et peut-être faire un podium si je parviens à doubler. L'année dernière, les réglages de la voiture n'étaient pas aussi bon. Je ressens une pression positive."


Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :