GP de Monaco : Alonso bouscule la hiérarchie

Après une première séance d'essais libres dominée par Mercedes, Fernando Alonso (Ferrari) a profité de la pluie pour signer le meilleur temps lors de la deuxième séance, cet après-midi.

La journée avait commencé de manière très classique, avec les Mercedes de Lewis Hamilton (1'18"271) et Nico Rosberg (+0.032) devant toutes les autres monoplaces, lors de la première séance d'essais libres, ce matin.

Derrière ce duo infernal qui a fait main basse sur tous les Grands prix disputés jusqu'alors, on trouvait Daniel Ricciardo (Red Bull, +0.235) et Fernando Alonso (Ferrari, +0.659). Loin de ces quatre hommes, le trio tricolore composé de Romain Grosjean (Lotus, 13e), Jean-Eric Vergne (Toro Rosso, 15e) et Jules Bianchi (Marussia, 19e).

Hamilton en embuscade
Rosberg dans les profondeurs du classement

A 14 heures, les 22 concurrents devaient reprendre le volant, alors que la pluie (et même la grêle, pendant quelques minutes) s'était invitée à la fête. Sur une piste séchante, personne n'a été capable d'améliorer le chrono établi par Hamilton quelques heures auparavant.

140019mon

Dans ces conditions délicates où il s'agissait surtout de ne pas prendre de risques, c'est Fernando Alonso qui a su tirer son épingle du jeu. L'Espagnol, qui a bouclé 15 tours durant cette deuxième séance, a signé un temps d' 1'18"482. Derrière lui, on retrouve Hamilton (+O.482) et Sebastian Vettel (Red Bull, +0.535).

Jean-Eric Vergne a réussi à se hisser au quatrième rang, juste devant Valtteri Bottas (Williams). Les coéquipiers des deux hommes de tête, Nico Rosberg et Kimi Räikkönen, n'ont pas été en mesure de suivre la cadence. L'Allemand pointe au 20e rang (11 tours, +4.380) et le Finlandais, victime d'un problème de boîte de vitesses, ferme la marche.

En prime, Räikkönen a eu droit à une belle frayeur, puisqu'il a failli être heurté par Sebastian Vettel dans les stands. C'est un mécano de Red Bull qui l'a dévié de la trajectoire du quadruple champion du monde.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :