Charles Leclerc tourne avec Claude Lelouch

Dimanche matin, Charles Leclerc, au volant d'une Ferrari SF90 Stradale, a tourné deux heures durant sur le tracé habituel du circuit de F1 de Monaco. Non loin de lui, le réalisateur français Claude Lelouch, présent pour réaliser un film documentaire rappelant sa "Traversée de Paris", réalisée en 1976.

Les curieux postés sur leur balcon ont eu droit à un drôle de spectacle dimanche matin. Dans des rues totalement vides, "privatisées" pour l'occasion, les habitants de la Principauté ont pu observer un bolide rouge vif débouler dans les rues de Monaco. Les plus anciens et cinéphiles y auront sans doute vu des similitudes avec une production vieille de plus de 40 ans. A l'époque, le réalisateur Claude Lelouch avait fait de même, au volant d'une mercedes, dans les rues de Paris. Mais, à l'inverse du Monégasque, qui avait la route pour lui, le cinéaste français l'a fait alors que la circulation était ouverte.

A7 06546

C'est d'ailleurs le même Claude Lelouch que l'on pouvait voir au bord des routes ou aux abords de la Ferrari rouge pilotée par Charles Leclerc. Et pour cause. Le duo était en plein tournage. Deux heures durant, le jeune homme aux deux victoires en F1 a arpenté le tracé monégasque au volant d'une SF90 pour "Le grand rendez-vous", nom de ce film dont la première diffusion est prévue le 13 juin prochain. "Je ne me considère pas comme un acteur après aujourd'hui, j'ai juste conduit, ce que je fais la plupart du temps toute l'année. C'était peut-être un peu plus filmé pour cette fois et ce sera monté pour faire un film, mais je me suis beaucoup amusé et j'ai hâte de reprendre mon activité principale, être pilote", a glissé Charles Leclerc à l'issue du tournage. 

Le Prince Albert II en "guest"

Rares étaient les chanceux à être au plus près des principaux acteurs de ce tournage insolite. Si Claude Lelouch a un temps pris place aux côtés de Leclerc pour quelques plans d'intérieur, un autre invité de marque s'est lui aussi glissé sur le siège passager. Et ce n'était autre que le Prince Albert II. Tantôt filmant Leclerc à son passage devant l'hôtel de Paris, tantôt le saluant d'un "check" du coude, Covid-19 oblige, le Souverain a ensuite effectué quelques tours à la droite du jeune pilote de la Principauté, avant de recevoir de ses mains, face aux caméras du réalisateur, un joli bouquet de fleurs.

F5d 3732

A l'issue de la quinzaine de tours effectués, Charles Leclerc signait un chrono inférieur aux deux minutes lors de son ultime passage en piste, juste avant 9 heures et la réouverture des routes. Ce tournage a permis au 78e Grand Prix de Monaco, en un sens, d'avoir lieu, comme l'a souligné le pilote monégasque quelques minutes après le clap de fin. "Aujourd'hui aurait dû être le départ du Grand Prix à la maison, mais Ferrari a quand même réussi à organiser une magnifique journée qui m'a permis de me remettre derrière le volant, ça fait du bien, et je me suis beaucoup amusé et j'ai hâte que la saison reprenne.

 A7 07185

Une saison qui devrait débuter d'ici un mois, en Autriche, où Charles Leclerc a donné rendez-vous à tous ses fans. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos