Charles Leclerc à nouveau dans les points au Castellet

Parti en 8e position sur la grille de départ, le Monégasque a maîtrisé sa course pour contenir les assauts de ses concurrents et a terminé dans le Top 10 pour la quatrième fois lors des 5 derniers Grand Prix.

Après des qualifications plus que satisfaisantes, où il a amené sa voiture en Q3 pour la première fois de sa carrière, Charles Leclerc voulait profiter de cette bonne dynamique pour espérer accrocher les leaders. Encouragé par les 65 000 supporters présents dans les travées de Paul Ricard, le Monégasque a oublié ses problèmes de freins des dernières semaines. 

Auteur d'un bon départ, il a évité les accrochages en début de course. Prenant confiance au fur et à mesure, le pilote de Sauber a tenté plusieurs fois de se rapprocher de Kévin Magnussen, sans résultat. "Nous avons progressé pas à pas ce week-end. Nos deux pilotes se sont battus en milieu de terrain pendant la course, et nous avançons bien en tant qu'équipe", explique Frédéric Vasseur, le patron de Sauber, sur le site de l'écurie. 

Malgré une sortie de piste et un arrêt au stand pour changer de pneus, il est reparti à la 14e place et a réussi une remontée pour finir dans le Top 10.

Un rythme constant et solide

Après 53 tours de piste, il termine finalement 10e à 1'33"873 du vainqueur Lewis Hamilton. Une nouvelle fois dans les points, Charles Leclerc en totalise désormais 11 et continue de progresser puisqu'il est entré dans les points 4 fois lors des 5 dernières courses. Pour sa première année en Formule 1, le Monégasque de 20 ans confirme qu'il est le leader de son équipe avec une 13e place au classement des pilotes alors que son coéquipier Marcus Ericsson occupe le 17e rang (2 points). 

Sur 8 Grands Prix disputés, le Monégasque est parti dans une meilleure position que le Suédois à 6 reprises, et a terminé 5 fois devant lui lors d'un Grand Prix. Charles Leclerc salue les bons résultats collectifs : "Nous évoluons dans une direction positive et améliorons notre performance semaine après semaine. J'ai vraiment hâte de voir ce qui sera possible le week-end prochain", confie-t-il sur le site d'Alfa Romeo Sauber.

Un 5e Top 10 dès dimanche en Autriche ? On attend que ça.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :