Dauphins de Nice : "Nos résultats sont au-dessus de nos revenus"

Malgré une saison honorable (à la clé une 5e place en championnat), les Dauphins de Nice n’ont pas accédé aux play-offs, contrairement à l’an dernier. 3es à 3 journées de la fin, les azuréens ont craqué dans la dernière ligne droite.

Avec cette 5e place (sur 8) en championnat, la saison des Dauphins pourrait paraître décevante, surtout si on la compare aux dernières années où le club était européen (4e en 2012 et 2014, 2e en 2013). Les Rouge et Noir ont pourtant effectué quelques exploits, battant à deux reprises les Black Panthers, l'équipe de Thonon-les-Bains, champions de France en titre (3-0 à domicile, 9-21 à l’extérieur). Cependant, Jean-Luc Donivar, le président du club, n’hésite pas à rappeler que l’objectif initial était de se maintenir dans le championnat Elite. "Ne pas être en play-offs, ce n’est pas une déception. De toute façon, on n’aurait pas eu les moyens de se déplacer". 

Cette saison mi-figue mi-raisin peut s’expliquer par le départ de plusieurs joueurs.  "On a perdu beaucoup de joueurs. Il y a des choses qu'on ne décide pas. Ce sport est très physique et nécessite beaucoup de sacrifices. Certains ont multiplié les blessures, d’autres ont des obligations professionnelles ou familiales" détaille le président.

"Faire des déplacements coûteux, c'est compliqué"

Ces résultats, un peu en dessous des saisons passées, s’expliquent aussi par les difficultés financières du club. "On est aidé par la mairie, le Conseil Général et certains sponsors. Mais dès que l’on est européen, comme les deux dernières années, cela devient très difficile", raconte le président. "Pour un sport amateur comme le nôtre, faire des déplacements coûteux, c’est compliqué. Au bout d’un moment on ne peut plus suivre, nos résultats sont au-dessus de nos revenus ", explique l'homme au Stetson.

20150223145355 E96c1681 Me

La saison des Dauphins a également été perturbée par la modification de catégories de la fédération. Les cadets sont passés en juniors, les juniors en seniors… Un temps d’adaptation était essentiel à chaque étage du club. Une préparation écourtée que le club ne veut pas revivre. "Cette année a été une année blanche, même si les cadets ont fini champion régional. Les catégories sont en reconstruction. L’an prochain, on saura mieux se préparer, on sera prêt", affirme le président. 

"Après le nouveau stade, je partirai"

Jean-Luc Donivar, fondateur et à la tête des Dauphins depuis 1999, est d'ailleurs en passe de tirer sa révérence. Mais avant d'en arriver là, il n’attend qu’une chose, c’est la livraison de la nouvelle enceinte sportive des Arboras. "Après le nouveau stade, je partirai", souligne-t-il. "On aimerait que l’on parle plus de nous. Avec ce projet, la mairie montre qu’elle s’intéresse à nous, c’est ce qui me fait encore tenir" déclare-t-il. D’après lui, le futur complexe pourrait révolutionner le football américain sur la Côte d’Azur. "Avec ces infrastructures, on sera comme tous les sports élites de la ville. On pourra monter notre projet de formation". 

20150408203002 959e0693 Me

L’objectif serait d’accueillir "tous les jeunes de la région. On pourra les loger et surtout s’entrainer toute la semaine !" Ce fan inconditionnel de football américain laissera sa place lorsqu’il aura le sentiment du devoir accompli. "Je n’ai pas envie de partir en laissant un goût d’inachevé. J’ai envie de partir et de dire, "vous voyez, c’est ça que je vous laisse !" "

La saison prochaine sera elle une saison de transition. "Le maintien dans le championnat Elite sera notre priorité. Mais ce sera également une année basée sur la formation. On va pouvoir mieux faire travailler les jeunes, avec des groupes formés plus tôt"  évoque Jean-Luc Donivar. 

Reprise prévue pour le mois de septembre. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos
Photo_thumb_20150223145844-52a12ffa-me

Les Dauphins recrutent !

Tous les jeudis soirs ont lieu les entraînements des Dauphins de Nice au stade des Arboras, de 18h30 à 20h. Les intéressés peuvent venir faire un essai.
Le club mettra aussi à disposition un stand pour représenter ses couleurs le 20 juin prochain, au "Mud Day", parcours du combattant.