Les personnalités de l'AS Monaco omnisports

Louis Biancheri (président ASM) : "Un collège de sages 
pour l'année prochaine"

Choisir le sportif de l'année n'était donc pas une mince affaire...

Il y a eu beaucoup de discussions, oui. On est rentrés tard. Il faut signaler qu'il y a eu trois désistements. Les présidents de section ont retiré la candidature qu'ils présentaient parce que ces sportifs-là avaient déjà eu le titre. Ils voulaient laisser la place aux autres. Pour moi, c'est discutable puisque ces personnes peuvent mériter plusieurs fois le titre. Cela relève certainement du fairplay.

Quelles sections ont particulièrement retenu votre attention ?

Le volley-ball masculin, par exemple, qui était en Nationale 3 et est monté en Nationale 2. Mais c'est la manière de monter qui est intéressante aussi. J'ai vu beaucoup de leurs matches et je peux dire qu'ils se sont battus comme des lions et avaient un niveau extraordinaire. Je pense aussi au handball qui offre une grande satisfaction avec sa montée en N2. 

Et dans les sports individuels ?

Nous avons Thalys Beltram en taekwondo, qui est exceptionnelle. Il y a aussi la lutte. Cette section vit une situation particulière. Ça fait quatre ans qu'elle existe à l'ASM et on n'a toujours pas réussi à lui donner un endroit pour s'entraîner convenablement. On y arrivera lorsque l'on mettra en service les salles de la Zac Saint-Antoine. 

Quand les nouveaux locaux seront-ils prêts ?

Ce sera échelonné. En début d'année, la salle omnisports devrait être disponible. Les autres ouvriront au fur et à mesure. On devrait pouvoir proposer des changements aux sections. Par exemple, le club de boules de Monaco va aller à la Zac Saint-Antoine. Le tennis de table et le squash devraient pouvoir profiter de cet espace, en face du stade Louis-II.

On a entendu parler d'un club house…

Au rez-de-chaussée, il y a une grande salle de 260 mètres carrés exploitables environ. Ça faisait dix ans que je le demandais. Lorsque l'on a terminé les matches et les entraînements, il est bon que les sportifs aient un endroit pour se réunir. Ça nous permettra aussi de mieux recevoir les sportifs de l'extérieur.

Publié le

Page 2/2

Vous aimez cet article, partagez-le :