Un jeudi en Argent !

Comme chaque jour, nous revenos sur les performances des athlètes monégasques lors des 18es Jeux Méditerranéens qui se tiennent actuellement à Tarragone, en Espagne. Et hier (jeudi) c'est la première breloque pour la délégation monégasque qui est tombée avec Xiaoxin Yang, médaillée d'argent en tennis de table.

Cela n'était plus arrivé depuis 2009 et la médaille d'argent de Yann Siccardi en judo (-60 kg). Hier, à l'issue d'un tournoi qu'elle a globalement survolé, la pongiste Monégasque Xiaoxin Yang a apporté à Monaco sa première médaille de la semaine sur ces XVIIIes Jeux Méditerranéens. Après avoir facilement disposé de ses adversaires en 1/4 comme en 1/2 finale, la protégée du président de la Fédération Monégasque de Tennis de Table, Marc Loulergue, a retrouvé en finale l'une des plus redoutables joueuses présentes, l'Égyptienne Dina Meshref. 

Whatsapp Image 2018 06 28 At 22 08 33

Toutes les deux s'étaient déjà affrontées lors de la deuxième phase de poule et c'est Xiaoxin qui l'avait emporté (4-3) à l'issue d'un long combat. Pour ce deuxième match en deux jours, les deux jeunes femmes n'ont rien laissé passer. Mais c'est l'Égyptienne qui s'en est le mieux sortie. Forte de son analyse du jeu de Xiao, Meshref a rapidement pris l'ascendant. Si la Monégasque, qui n'a repris l'entraînement qu'en janvier suite à sa grossesse, a réussi à remporter la 4e manche après avoir failli prendre la deuxième, elle s'est finalement inclinée à l'issue de la cinquième 4 sets à 1 (4-11 / 2-11 / 11-13 / 11-5 / 7-11).

Une défaite qui lui permet tout de même de glaner la première médaille monégasque depuis 2009 et d'apporter au Tennis de Table sa première breloque en argent sur une compétition de cette envergure. 

Catarina continue, Antognelli repêché

Les jeux de balle ont la cote cette semaine. Alors que Xiaoxin se dirigeait vers sa finale, Lucas Catarina jouait de son côté une place en demie face au Portugais Bernardo Saraiva. Et ce coup-ci, il n'aura fallu que deux sets à Lucas pour l'emporter. Plus en jambe, mieux physiquement, même s'il était encore fatigué de son match de la veille, et surtout mieux dans son tennis, Lucas a dominé les débats pour l'emporter en deux manches (6/2 - 6/4) et ainsi se qualifier pour les demi-finales. De bon augure pour la suite.

De son côté, Quentin Antognelli a connu une entrée en matière plus mouvementée. Aligné dans une série relevée, le rameur Monégasque garde encore une chance de se qualifier pour la suite de la compétition en prenant part à la course de repêchage qui a lieu ce vendredi matin. 

Whatsapp Image 2018 06 23 At 23 02 53

Les régatiers ont eux, repris le chemin des eaux et ont connu des fortunes diverses ce jeudi. Si Lisa a réalisé de belles choses, lui permettant notamment de remonter d'un cran au général (14e), et ce en partie grâce à sa 7e place obtenue sur la course 10, Jérémy a connu une journée plus délicate que la veille avec une 12e et une 11e place  sur les courses 9 et 10. De quoi le placer en 8e position au classement général provisoire. Tous les deux disputeront leur dernière régate en début d'après-midi (13 heures).

Chez les judokas aussi les choses ont été compliqués. Après la défaite de Yann Siccardi, c'était au tour, hier, de Cédric Bessi (-73 kg) et Nicolas Grinda (-90 kg) d'entrer en lice. Tous deux sont tombés sur de gros morceaux et n'ont rien pu faire. Repêchés, comme cela peut se faire au judo, ils n'ont cependant pas eu plus de réussite par la suite en tombant à nouveau sur plus forts qu'eux dans un tournoi où le niveau est particulièrement relevé et dans lequel on peut notamment trouver des champions olympiques. Aujourd'hui, c'est Marvin Gadeau qui entre en lice dans la catégorie des +100 kg.

Les boulistes en difficulté, les volleyeurs dos au mur

Les boulistes, Jessica Samarati (Lyonnaise), Michel Audino et Jacky Petturiti (pétanque) ont également fait leur entrée dans la compétition. Et tout n'a malheureusement pas tourné au mieux pour eux. Du côté de la pétanque, c'était une journée dédiée au concours de tir de précision. Avec la présence de Diego Rizzi, l'un des tous meilleurs mondiaux dans ce domaine, si ce n'est le meilleur, cela suffit à souligner le niveau présent sur le concours. Et les deux monégasques n'ont pu se hisser aux phases finales à l'issue des poules. 

Jessica Samarati n'a pas connu meilleure fortune sur le tir progressif, et ce que ce soit lors de la première série (7e) ou sur la deuxième (6e). Des scores qui ne lui ont malheureusement pas permis de réussir à se qualifier pour les finales. Mais il lui reste encore la compétition de tir de précision ce soir (20 heures) et demain matin, avec deux séries de qualification pour essayer d'atteindre les demi-finales. De leur côté, les pétanquistes débutent ce soir leur tournoi en doublette.

Ils se sont préparés en conséquence et ont ce projet en tête depuis quelques temps déjà. Mais les frères Ferry sont tombés sur deux équipes de très haut niveau hier lors de leur entrée en compétition de beach-volley. Que ce soit face aux Turcs Murat Gginoglu et Volkan Gogtepe (0-2) ou face aux frères Huerta, Alejandro et Javier (2-0), les Monégasques ont tenu et voient les deux sets leur échapper sur des scores accrochés (17-21 / 15-21 face aux Turcs, 16-21 et 17-21 contre les Espagnols). Aujourd'hui, face aux Algériens Laid Boussaid et Mohamed Souadi, ils ont un dernier match à jouer. En cas de victoire, ils pourraient avoir une chance d'être repêchés pour les 1/8es de finale s'ils font partie des 4 meilleurs troisièmes. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos