Lisa Pou et Téo Andant sacrés !

La traditionnelle remise de prix de l’as monaco omnisports a eu lieu hier soir. Lisa Pou et Téo Andant ont été sacrés athlètes de l’année.

C’est un moment important. Celui où toute la famille AS Monaco se retrouve. Une unité de lieu et de temps symbolisées par la présence du Souverain. D’un côté, les présidents des 21 sections, ou leurs représentants, si ces derniers ne peuvent être présents. De l’autre, les officiels, venus remettre ces récompenses. Face à eux, une pléiade d’athlètes. 

Champions départementaux, régionaux, territoriaux ou titrés nationalement voir internationalement, tous ont brillé par leurs performances. Chaque section ou presque a ainsi vu certains de ses représentants monter sur l’estrade récupérer les récompenses, le tout au cours d’un ballet savamment orchestré par Brigitte Truchi, l’emblématique secrétaire de l’AS Monaco omnisports et sous l’œil bienveillant de son président, Louis Biancheri.

A mesure que la table supportant les coupes se vidait, le grand moment de la soirée se rapprochait. Après les médailles du mérite, challenge collectifs et autres challenge équipes et relais, c’était donc au tour des trophées de bronze, d'argent et d’or d’être remis. Comme le veut la tradition, le ou les athlètes de l’année sont toujours issus de ces sportifs. 

Jpee Montenegro  Natation   Rc Csm 61

Et ce sont deux jeunes bien connus de la Principauté qui l’ont de nouveau emporté cette année puisque Lisa Pou (natation) et Téo Andant (sprint / 400 m) ont été sacrés ! La 3e fois pour Lisa, la 2e pour Téo. La jeune fille, absente car au Canada pour ses études, se verra remettre son trophée à son retour, de son côté, Téo a particulièrement savouré ce deuxième titre. 

Jpee Montenegro   Athletisme   Relais 4x400   Rc Csm 46

"C’est un vrai plaisir. Ça récompense une année compliquée où j’ai été blessé et où j’ai connu quelques problèmes personnels. Je reviens de loin. Les deux gros résultats cette année ce sont les Jeux des Petits États avec les deux médailles d’or, surtout le relais car on l’a eue pour Jacques, et les championnats de France Espoirs, ou j’égale mon record en faisant 3e. (Sur la saveur de ces deux trophées) Le premier était celui des performances ,parce que j’avais tout raflé, celui-là a une saveur différente au vu de la saison et du come-back que j’ai su faire."

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos