Laureus Awards, pluie d'étoiles au Sporting

De retour après son lancement en 2000, la soirée des Laureus Awards a eu lieu à Monaco cette année. Avec Usain Bolt et Simone Biles en têtes d'affiche au rang des récompensés. Retour sur une soirée où les stars d'hier et d'aujourd'hui étaient nombreuses.

Il ne fallait pas avoir les yeux embués aux alentours du Méridien et du Sporting au soir de la Saint-Valentin. Et pour cause, nombre de sportifs étaient présents, et pas des moindres. Parmi les légendes venues faire un tour en principauté, il y avait l'ancienne gloire de la boxe Marvin Hagler, celui qui détenait le record du 200 et 400 m, Michael Johnson, mais aussi Boris Becker, Robby Naish, Sergey Bubka, Ilie Nastase, Carles Puyol, Luis Figo, Ruud Gullit, Alessandro Del Piero, Fabian Cancellara… Et les stars du milieu sportif d'aujourd'hui n'étaient pas en reste puisque Nico Rosberg était venu en voisin, Usain Bolt et Simone Biles, les stars olympiques, tout comme Michael Phelps, étaient aussi de la partie, de même que l'ancien coach monégasque, Claudio Ranieri. Tous avaient répondu à l'appel de la fondation Laureus qui remettait ses trophées annuels à Monaco cette année. 

A28816

Un retour aux sources puisque la manifestation avait vu le jour ici-même, en présence de Nelson Mandela. Un moment particulier dont se rappelle encore Sean Fitzpatrick, président de la Laureus World Sports Academy (LWSA). "Tout a commencé ici en 2000. J'étais retraité depuis 2 ou 3 ans et on m'a proposé d'être l'un des membres fondateurs de la LWSA. Nous étions réunis dans une salle à Monaco avec quelques uns des plus grands sportifs que ce monde a connu et là est venu le plus grand homme que j'ai jamais rencontré, notre premier patron, Nelson Mandela. C'était un moment à couper le souffle." 

17 ans de service

Depuis 17 ans, la fondation continue donc d'œuvrer à travers le sport afin de faire le bien. Et ce par le biais d'actions dans le monde entier. Réunissant deux entités distinctes, la Fondation Laureus Sport for Good et la Laureus World Sports Academy, Laureus agit sur les cinq continents, comme l'explique Fitzpatrick. "Laureus Sport for Good vise à utiliser le pouvoir du sport pour mettre fin à la violence et à la discrimination, prouvant ainsi que le sport peut changer le monde. Nous travaillons également sur six domaines clés couverts par les objectifs de développement durable des Nations Unies, à savoir la santé, l'éducation, femmes et jeunes filles, emploi, société qui soit facteur d'intégration pour tous et pacifique. Nous soutenons plus de 100 programmes dans une quarantaine de pays à travers le monde." 

A28649

De quoi organiser des actions toute l'année avec l'apport des champions qui rejoignent tous les ans la fondation. Certains sont membres de l'Académie, d'autres sont de simples ambassadeurs. Mais tous travaillent dans le même sens, donnant de leur temps à ces actions. La différence majeure entre les ambassadeurs et les membres est que ce sont les membres qui font partie du jury qui définit les lauréats des Laureus World Sports Awards. Créée par 30 membres fondateurs, cette académie accueille d'ailleurs régulièrement de nouveaux membres, à l'image de Ruud Gullit, l'ancien footballeur hollandais, notamment passé par l'Ajax Amsterdam et l'AC Milan, qui a intégré sa nouvelle équipe cette année. Et une fois par an, Laureus remet ses prix.

Le haut du panier

Une soirée dont tout un chacun parle comme des "oscars du sport". Plusieurs catégories sont présentes, dont celles du sportif et de la sportive de l'année, les deux prix les plus prestigieux remis chaque année. Pour cette soirée, invités et nominés sont bien entendu sur leur 31. Mais cette année, comme pour marquer le coup, une campagne avait été lancée et a été suivie par la quasi-totalité des personnes présentes, à savoir porter des baskets avec les costumes, smokings et autres robes de soirée. De quoi apporter un peu de décontraction à tout ça, à l'image d'un Michael Johnson pas gêné de poser son panard sur la table afin de montrer à l'assistance qu'il est bien dans ses baskets. Les champions récompensés étaient tous plus prestigieux les uns que les autres, que ce soit Nico Rosberg pour son titre de champion du monde de Formule 1 ou Michael Phelps pour son "come back de l'année" et ses médailles olympiques à Rio. Mais aussi l'Italienne Beatrice Vio, qui a brillé lors des Jeux Paralympiques l'été dernier. L'équipe de Leicester, alors entraînée par Claudio Ranieri, a elle aussi eu droit à son prix pour louer leur état d'esprit sur la saison écoulée qui l'a vue remporter le titre de champion de Premier League. 

A28630

Et comme Rio de Janeiro était très présente à la soirée, la cité Auriverde a vu deux de ses grands champions obtenir les trophées de sportive et sportif de l'année. Le Prince Albert II a ainsi récompensé l'Américaine Simone Biles, quadruple médaillée d'or en gymnastique aux derniers JO, tandis qu'Usain "la foudre" Bolt a glané celui de sportif de l'année. Des récompenses et un parterre de stars qui ont permis à Hugh Grant, maître de cérémonie, d'apporter une touche de glamour en cette soirée de la St-Valentin. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

Palmarès 2017

Laureus Team of the Year :
Chicago Cub's
Laureus Wolrd Beakthrough of the Year : Nico Rosberg
Laureus Comeback of the Year :
Michael Phelps
Laureus World Sportsperson of the Year with a Disability :
Beatrice Vio
Laureus World Action Sportsperson of the Year : Rachel Atherton
Special Laureus Spirit Award:
Leicester City
Laureus Sport For Good Award :
Waves For Change
Sporting Inspiration :
Équipe Olympique des Réfugiés
Best Sporting moment :
Équipe U12 du FC Barcelone