"Un excellent soutien 
éducatif"

Elle est erronée, l'image du sport de combat dont l'unique objet est la violence. Claude Pouget, directeur technique de l'Académie internationale de self-defense et de sports de combat de Monaco, décrit les disciplines qu'il enseigne comme pourvoyeuses de nombreuses valeurs.

Le peuple monégasque a déjà eu droit à son initiation au kick-boxing et au K1 rules. C'était en mars dernier. Le stade Louis-II avait pris des airs de Vegas et les combattants engageaient des joutes pieds/poings sur un ring rouge flambant, au centre de la salle Gaston-Médecin. Le "Monte-Carlo Fighting Masters" avait connu un franc succès.

Entre des mains expertes

L'instigateur de l'événement n'était autre que Claude Pouget, directeur technique de l'Académie internationale de self-defense et sports de combat de Monaco. Il est l'un des multi-spécialistes les plus certifiés au monde. À lui seul, il affiche quarante années d'expérience, dix diplômes d'État et a été quatorze fois ceinture noire. 

Honoré par la médaille d'argent des sports décernée par S.A.S. le prince Albert II, Claude Pouget s'est vu consacrer au Hall of Fame "International self-defense master of the year", en 2010 et en 2012. Il a aussi été auréolé du titre de "World fighting master" en 2013, par l'organisation mondiale W.A.K.O. (World association of kick-boxing organizations).

Une palette d'activités…

L'académie a été fondée en 1997 et labellisée par l'agrément du gouvernement princier. La Baronne Cécile de Massy et S.E. Mme Catherine Fautrier en sont les membres d'honneur. Quant à sa présidente, c'est Félicia Pouget, compagne de Claude Pouget. 

Dans le rôle de directeur technique, il chapeaute toutes les disciplines proposées. Et le choix est vaste. Les amateurs d'arts martiaux peuvent goûter à la boxe thaï, au wushu sanda (plus connu sous le nom de boxe chinoise) et au karaté. Mais ils peuvent aussi s'essayer à divers sports de combat comme le kick-boxing, le K1 rules, la boxe américaine ou encore le pancrace. 

…Enseignées par des professionnels

"Notre académie est multidisciplinaire et il est important de souligner qu'elle est reconnue par les Fédérations monégasques de sports de contact et disciplines associées et de krav-maga. Elle est aussi affiliée à la Fédération de wushu, arts énergétiques et martiaux chinois", explique l'expert. Toutes ces Fédérations sont reconnues par le Comité olympique monégasque. 

"Le club est également lié aux Fédérations françaises de karaté, de sports de contact, de wushu, arts énergétiques et martiaux chinois. Tout est programmé et pour chaque discipline, nous avons un enseignant professionnel. C'est une garantie de qualité qui permet aux pratiquants de progresser sereinement", ajoute Claude Pouget.

Tout le monde est concerné

Et serein, il faut l'être pour laisser son bambin de trois ans s'essayer à la boxe thaï ! Pourtant… "Ils apprennent ici des valeurs éthiques fondamentales. C'est un excellent soutien d'éducation. Les enfants apprennent à ne pas craindre l'autre et à le respecter. 

Aussi, c'est parfait pour le développement psychomoteur. Ils se familiarisent avec leur corps et l'espace dans lequel ils évoluent, puis ils s'initient à la maîtrise de soi", précise le professionnel. Dès trois ans, on peut demander des cours individuels. Ils se déroulent alors à Beauty Angels, au 23, rue Grimaldi. 

Bien entendu, les bienfaits tels que le défoulement, la tonification musculaire, l'entraînement cardio-vasculaire et l'entretien de la confiance en soi sont appréciables à tout âge. Ainsi, les 9-13 ans, eux, sont invités à participer à des cours collectifs de 18 à 19 heures, les mardis et jeudis. 

"C'est l'âge d'or pour l’apprentissage", estime Claude Pouget. Cela se déroule alors au stade Louis-II, dans la salle de boxe. "On leur fait découvrir la boxe thaï, le kick-boxing, le full contact, la boxe chinoise et le krav-maga. Ça leur permet de trouver leur voie." 

"Pour les adultes, en revanche, on sépare les disciplines." À partir de quatorze ans, ados et grands se voient proposer plusieurs cours de kick-boxing, boxe chinoise et boxe thaï les mardis (20 h 15 - 21 h 30) et les jeudis (19 heures - 20 h 15). Des cours de self-defense krav-maga sont aussi dispensés les mardis (19 heures - 20 h 15) et les jeudis (20 h 15 - 21 h 30).

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos