Les judokas ramènent une médaille de Toulon

Pour la deuxième édition du tournoi international de Toulon, le Judo Club Monaco arrivait avec 6 représentants, qui participaient pour la première fois à un événement aussi prestigieux.

Répartis dans des poules de 4 combattants, les Monégasques devaient se frotter à des judokas venus de l'étrangers (Russie, Italie, Suisse, Espagne, Algérie) mais aussi à ceux de la région, invités pour l'occasion. Pour espérer atteindre le tableau final, il fallait impérativement terminer premier de son groupe. Malgré des centaines de concurrents, les 3 benjamins venus défendre les couleurs du club sont tous sortis des poules en ayant gagné la totalité de leurs combats.

Un bilan positif chez les benjamins

Maël Bernigaud est arrivé jusqu'en finale, où il a décroché une médaille d'argent. François Bick, son entraîneur, est fier de lui : "c'est une belle performance, d'autant qu'il a été blessé toute la saison. On savait qu'il avait un bon niveau mais il n'a pas pu le montrer sur les différentes compétitions." 

Img 6349

Les deux autres benjamins, Mathieu Gilli et Matys Truchon, ont eu beaucoup moins de réussite, en étant éliminé dès les huitièmes de finale. L'un d'eux a perdu son combat après une décision d'arbitrage face au futur vainqueur. "Il y a quelques regrets, surtout qu'il était au même niveau que son adversaire. Il avait les capacités pour aller au bout", confie l'entraîneur.

Plus dur pour les minimes

Après les benjamins le matin, place aux minimes l'après-midi, avec, malheureusement, moins de réussite. Sur les 3 judokas monégasques présents, seul Joris Cauvin est arrivé à sortir des poules. Mais comme les plus jeunes, il a dû s'arrêter en huitièmes de finale. 

Pour François Bick, c'est "une grosse déception car il est le meilleur minime du club, il a enchaîné les bons classements cette année. Comme les 3 benjamins qui ont concouru avant lui, il fait partie de la Classe Sportive, scolarisée au collège Charles III, qui s'entraîne tous les jours."

Ce tournoi international était la cerise sur le gâteau pour les jeunes du Judo Club, habitués aux compétitions départementales et régionales : "c'est rare de participer à des évènements de cette envergure, alors on en profite, c'est une nouveauté pour eux mais ils se sont bien défendus", conclut le coach.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos