Déception pour Bastien Mayet

Engagé au championnat du monde masters d'Olbia en italie, Bastien Mayet, licencié au judo club de monaco s'est incliné au premier tour. Déçu, il est bien décidé à analyser les choses pour réussir de meilleures performances à l'avenir.

Il était pourtant très motivé à l'idée de se rendre en Sardaigne pour y disputer les championnats du monde Masters. Après une première expérience aux États-Unis pour une compétition similaire et un séjour en Croatie pour la version Européenne, Bastien Mayet a pris goût à ces oppositions où le plaisir du judo prime. Malgré une grande motivation et une préparation solide, bien qu'entachée d'une blessure, le licencié du Judo Club de Monaco n'a pas réussi à atteindre ses objectifs en s'inclinant dès le premier tour dans sa catégorie (-81 kg).

Whatsapp Image 2017 10 06 At 13 45 56

"Je voulais faire un podium ou être au moins classé dans les 7 premiers. Sur le plan du judo, je voulais aussi réussir à m'exprimer à tout niveau, ne plus être dans le rouge grâce à ma préparation et réussir à rester bien concentré sur les combats de manière à gagner en lucidité." Mais les choses ne se sont malheureusement pas déroulées comme il l'espérait.

"Changer ma façon de travailler"

Pourtant, Bastien Mayet avait pu effectuer une préparation quasi sans encombre en vue de ces mondiaux. Condensant ses entraînements entre ses vacances et le mois de septembre, le tout associé à un régime alimentaire et des périodes de récupération, le judoka avait tout réglé avec minutie. "Le programme était très chargé, notamment en terme de musculation, cardio et fractionné. J'avais rajouté des séances de sophrologie afin d'arriver le plus détendu possible à la compétition." 

Whatsapp Image 2017 10 06 At 13 45 52

Petit grain de sable durant cette période, une blessure au bras qui est venue perturber Bastien, notamment au niveau de la pratique du judo. "Je suis tombé sur mon bras et j'ai été obligé de couper les entraînements purement judo. J'ai fait un peu plus de physique pour compenser et j'ai récupéré plus vite grâce à des séances de cryothérapie."

Arrivé à Olbia, Bastien est tombé contre un Brésilien qui a eu raison de lui dès le premier tour. Physiquement bien, le judoka analyse sa défaite par un oubli des fondamentaux de sa discipline. "J'étais bien dans la résistance et je n'ai pas pris de grosses chutes, mais j'ai oublié la base du judo. Mon combat résume ce qu'a été ma préparation. Beaucoup de physique et peu de judo. Il faut que je revoie ma façon de travailler et que je garde en tête que je suis là pour faire du judo.

Whatsapp Image 2017 10 06 At 13 45 51

Un retour à la base qui pourrait donc faire du bien à celui qui évolue désormais en M2 sur ces compétitions. Et Bastien va vite pouvoir se remettre en ordre de marche puisque des compétitions nationales vont arriver rapidement, de même que le traditionnel Tournoi International de Monaco qui aura lieu en décembre. Avant de regarder vers les championnats d'Europe de Glasgow en juin 2018.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos