Les asémistes rois du ring

Le 5e monaco boxing challenge a une nouvelle fois proposé une belle soirée de boxe au public présent avec des asémistes qui ont tous remporté leur combat, chez les amateurs comme chez les professionnels.

L'AS Monaco et la Fédération Monégasque voient régulièrement les choses en grand quand il s'agit d'organiser un gala de boxe. Cette 5e édition du Monaco Boxing Challenge n'a pas dérogé à la règle. Exit le gymnase du lycée technique, place à l'espace Léo Ferré. De quoi permettre aux organisateurs de monter un show digne de ce nom, sur comme en dehors du ring. 

Avec des spectateurs placés de chaque côté du ring, une estrade pour les VIP et un couloir d'entrée surélevé pour jouer au maximum sur l'arrivée des boxeurs (musique, fumée et jeux de lumières à l'appui), tout était réuni pour une grande soirée de boxe. 

4/4 pour l'ASM

Comme lors des derniers galas, une sélection italienne affrontait un mix entre l'AS Monaco et l'ASML Fréjus pour les combats amateurs. Une association de clubs à laquelle s'est rajouté le pugiliste niçois Marlon Brun du PC Nice. Face à eux, huit boxeurs transalpins qui n'étaient pas venus pour faire de la figuration. Et malgré leur bonne volonté et leur envie de s'imposer, seul Samuel Dubois a réussi à l'emporter face à Henri Ansquer de l'AMSLF. Pour les autres, seule la défaite a été au rendez-vous.

Lorenzo Fernandez 0020 29478641864 O

Lorenzo Fernandez (AS Monaco) a lancé la série monégasque en ouverture du bal, imité quelques rounds plus tard par Abdelelah Karroum, qui confirme combat après combat le potentiel décelé chez lui par les entraîneurs monégasques. Du côté des Varois, Killian Chevallier et Soany Martinel ont boxé comme ils savent le faire et avaient déjà pu le démontrer lors de leurs précédents passages. Gros cogneur, Chevallier l'a emporté aux points, mais son adversaire a dû garder quelques traces de ce combat. Martinel, qui a connu une légère baisse physique à mi-parcours, avait choisi d'entrer rapidement dans le vif du sujet en ne laissant pas respirer son opposant. Rapide et vif dans ses attaques, il a su relever la tête après un deuxième round compliqué pour finalement s'imposer.

Idrissbarkat0012

Les choses n'ont pas été simples non plus pour Hugo Micaleff et Idriss Barkat, mais les deux espoirs asémistes ont fait montre de leur talent et de leur détermination pour l'emporter. Idriss a mené son combat de bout en bout dans ce style si particulier qui est le leur. Travaillant bien son adversaire, il a su marquer des points importants tout en faisant le show. La tâche a été un peu plus compliquée pour Hugo dont l'adversaire était hyper motivé à l'idée de l'affronter. Bien encadré par son coach, le jeune Monégasque a su retrouver le chemin de sa boxe pour s'imposer.

Les pros aussi au rendez-vous

Il était un peu l'attraction de la soirée. Adriani Vastine, le dernier arrivé à l'ASM Boxe et à la Fédération Monégasque de Boxe n'a pas déçu. Un peu en dedans au début du combat, quelque peu stressé par l'enjeu, le boxeur venu de l'Eure a remis les pendules à l'heure assez vite. Techniquement au-dessus de son adversaire, et même s'il a un peu pêché physiquement, le fils d'Alain a remporté sa première victoire chez les professionnels. De quoi envisager la suite plus sereinement pour celui qui devrait à nouveau boxer en novembre à Monaco.

 Dsc1835

Mohamed Kani, l'autre professionnel de l'ASM présent samedi soir, a continué sur sa lancée. Toujours aussi élégant sur le ring et dans sa boxe, Kani a dû s'employer jusqu'au bout pour venir à bout du vaillant Biélorusse qui se tenait face à lui. Même s'il a vacillé à plusieurs reprises, c'est bien aux points qu'il a perdu tant il s'est accroché. Kani a ainsi remporté sa neuvième victoire consécutive chez les pros et se pose un peu plus comme un candidat crédible à un titre de champion d'Europe.

Pour le dernier combat de la soirée, c'est Gus Tamba qui s'avançait sur le ring face à Filippo Gallerini. Et le pensionnaire de l'AMSLF n'a pas fait dans la dentelle. Ce qui n'est d'ailleurs pas le genre de la maison. Le Varois a rapidement réglé les choses puisqu'il ne lui a fallu attendre que le début de la deuxième reprise pour envoyer définitivement l'Italien au tapis, ce qui a poussé l'arbitre à arrêter le combat et laisser exploser de joie les nombreux soutiens de Tamba qui avaient fait le court déplacement depuis Fréjus. 

De quoi clôturer en beauté ce 5e Monaco Boxing Challenge. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos