Les asémistes ont fait le job

Lors du 4e monaco boxing challenge, tous les licenciés de l'ASM engagés dans la compétition l'ont emporté. Côté spectacle, le Russe Ruslan Fayfer a une nouvelle fois fait tomber la foudre avec une victoire par K.O. dans la 2e reprise.

Vendredi soir, le Lycée Technique et Hôtelier avait revêtu un habit un peu particulier. Protection sur le parquet, ring placé au milieu de la salle, chaises installées tout autour, tables de marques mises en place sur les quatre bords de l'arène de combat, tout était prêt pour accueillir la 4e édition du Monaco Boxing Challenge.

Au programme, 13 combats, dont 10 amateurs et 3 professionnels, avec une opposition entre une sélection italienne et une équipe Franco-monégasque. De quoi en avoir pour tous les goûts et ravir les amateurs du noble art. Avec un speaker dont c'était la première et qui était hyper motivé à mettre une ambiance digne de ce nom pendant la soirée, il n'a pas fallut attendre longtemps pour que le show commence.

Des Monégasques en forme

Ils étaient 5 du côté des amateurs (et un chez les pros) à monter sur le ring sous les couleurs de l'AS Monaco. Et ils n'ont pas déçu, puisqu'ils ont tous remporté leur combat. Le premier à s'avancer était d'ailleurs Abdelelah "Abdou" Karroum. Face à lui, Bertrand Aaron, du Pugilist Club Nice. Ces deux poids moyens s'affrontaient sur 3 rounds de 3 minutes. Comme pour la quasi-totalité des combats de la soirée, l'affrontement n'a pas donné lieu à un K-O et s'est terminé aux points. Et si le combat a été relativement serré, c'est bien l'asémiste qui l'a finalement emporté. 

Abdelelah Karroum Vs Bertrand Aaron 3

Lorenzo Fernandez prenait la suite de son partenaire. Chez les poids moyens, il affrontait Charles Duffort, du Boxing Club Hyerois. Un match sans doute attendu par les deux protagonistes puisqu'ils s'étaient gentiment "chauffés" quelques semaines auparavant sur un réseau social bien connu. Et dès le lancement du combat, on voyait tout de suite leur envie d'en découdre. Il fallut même un petit rappel à l'ordre de l'arbitre pour que les deux jeunes garçons pensent un peu plus à leur boxe. Si le 1er round est à l'avantage du local, qui harangue ses supporters pour les entendre un peu plus, le Hyerois revient bien dans le second. Mais Lorenzo fait la différence dans le 3e et dernier round pour l'emporter aux points. Une décision mal vécue par le camp d'en face...

Lorenzo Fernandez Vs Charles Duffort 2

Bonne première

Ces deux combats passés, il était temps de rentrer dans l'opposition internationale. Et c'est Sacha Di Lauro qui ouvrait le bal, avec en prime son tout premier combat. Rapide dans ses mouvements, il enchaînait les frappes lourdes sur son adversaire qui n'arrivait pas à trouver la faille. Acculé, Ionut Robert Cora semblait dépassé et ne parvenait que rarement à placer ses coups. C'est tout logiquement que le jeune sociétaire de l'ASM remportait donc son premier combat. 

Sacha Dl Laura Vs Ionut Robert Cora 2

Ce sont ensuite des boxeurs venus de Fréjus et Montpellier qui prenaient la suite de Sacha. Nabil Benamar, le Montpelliérain, signait d'ailleurs un très joli combat qui le voyait s'imposer face à Andrea Milone. Il était d'ailleurs imité quelques minutes plus tard par l'autre pugiliste venu de Montpellier, Ichem Osmane, qui l'emportait face à Luis Espinoza. Du côté des Fréjusiens par contre, la soirée a été plus délicate car aucun des 3 boxeurs varois ne l'a emporté. 

Idriss Barkat Vs Daniele Giacobbe 4

C'est Idriss Barkat qui allait donner la victoire à la sélection Franco-monégasque. Jouant sur sa vitesse et son allonge, supérieure à celle de son adversaire, plus petit, Idriss enchaînait bien et usait Daniele Giacobbe, lequel n'avait plus de jus dans le troisième round. Déjà mis à terre à la fin de la deuxième reprise, le Transalpin terminait le combat, mais l'issue ne laissait que peu de doutes quant à la victoire finale d'Idriss. 

Micallef avant les pros

L'entracte passé, les 4 derniers combats de la soirée pouvaient être lancés. Et avant de passer aux trois oppositions entre professionnels, il restait encore un combat amateur avec Hugo Micallef qui devait affronter Imed Ziani (BC Blagnac). Les deux garçons s'étaient déjà rencontrés par le passé et c'est l'asémiste qui l'avait emporté. Affichant une belle combativité et une réelle envie de l'emporter, tous deux offraient un joli spectacle à l'assistance. 

Hugo Micallef Vs Imed Ziani

Dans un combat équilibré, où chacun a connu ses temps forts et ses temps faibles, les coups pleuvaient comme un jour d'orage. Mais c'est finalement Hugo qui a réussi à s'imposer pour la deuxième fois face à son adversaire du soir. De bon augure pour la suite lui qui passera chez les Elites l'année prochaine. 

Sylvain Chapelle Vs Soslan Tedeev

Il était donc temps de passer aux pros. Chez les légers, Sylvain Chapelle avait face à lui Soslan Tedeev, un Russe au palmarès vierge de défaite et qui a pour habitude de s'imposer avant la limite, en témoignent ses 10 victoires par K.O. en 13 combats. Un sacré défi qui s'offrait donc au Français. Après un premier round d'observation, Tedeev intensifiait ses frappes et commençait à marquer des points en le travaillant fortement au corps. Il fallait attendre le sixième round pour voir Chapelle réussir à réellement placer des coups gagnants et tenter de faire son retard. Un retard qui, au final, s'avérait trop important et le Russe s'imposait aux points. 

Coup de foudre

Pour la grande affiche de la soirée, c'est un combat chez les lourds qui attendait le public. D'un côté, Gilberto Matheus Domingos (Brésil). De l'autre, une armoire venue de Russie, Ruslan Fayfer. Ce dernier s'était déjà d'ailleurs illustré lors du 3e Monaco Boxing Challenge en l'emportant dès le premier round par K.O. Et visiblement, le garçon n'aime pas rester longtemps sur un ring. Déjà titulaire de 9 K.O. en 14 victoires, il en a jouté un de plus à sa collection. Après un premier round où le Brésilien a passé les 3 minutes derrière ses gants, il a rapidement été au tapis une première fois dans la deuxième reprise. Après s'être difficilement relevé, il a encaissé deux nouveaux coups foudroyants pour s'effondrer sur le ring. Rideau. Le combat a duré 3 minutes et 19 secondes. 

Ruslan Fayfer Vs Gilberto Matheus Domingos 2

La dernière opposition voyait le Russe Roman Seliverstov venir défier l'asémiste Mohamed Kani. Très élégant dans sa boxe, assez vif, Kani a rapidement pris l'ascendant dans ce combat. Marquant des points régulièrement, il empêchait son adversaire du soir de trouver la faille, mais ne parvenait pas réellement à lui faire mal. 

Mohamed Kani A S Monaco Jpg

Malgré une petite baisse de régime à mi-chemin, Kani reprenait du poil de la bête aux abords des dernières reprises et réussissait à placer de bons coups. Sans tomber dans le jeu de Seliverstov, Kani restait concentré et, après une grosse fin de dernier round, remportait son huitième combat consécutif. De quoi finir la soirée en beauté pour l'ASM et la Fédération Monégasque de Boxe. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos