Johann Duhaupas, le combat d’après

Vendredi 5 février, Johann Duhaupas fait son retour sur le ring à l’occasion de la 3e édition du Monaco Boxing Challenge. Quatre mois après son combat aux Etats-Unis, c’est au tour du public monégasque de découvrir le “Rocky” français.

Johann Duhaupas (poids lourd), 32 victoires pour 3 défaites, remettra les gants à Monaco le 5 février prochain lors de la 3e édition du Monaco Boxing Challenge. Ce sera cependant son premier combat en Principauté. Une opposition importante après une défaite héroïque en septembre dernier face au champion du Monde WBC, Deontay Wilder. Opposé à l’expérimenté Brésilien Marcelo Luiz Nascimiento (35 ans, 18 victoires, 11 défaites), le natif d’Abbeville aura l’occasion de montrer toute sa détermination affichée il y a quelques mois en Alabama (USA). 

 Dsc1092

Le but est de plaire au public monégasque pour me faire connaître ici. Ensuite, on pourra envisager autre chose” avoue Johann Duhaupas à l’issue, hier soir, d’un entraînement ouvert au public au stade Louis-II. Le boxeur, âgé de 34 ans, sait qu’il est encore temps d’arracher une ceinture mondiale. L’Abbevillois compte sur ce combat pour, à terme, atteindre cet objectif.

 “Je ne veux pas d'un boxeur qui se couche. Ce n’est pas évident parce que, maintenant, avec ce que j'ai fait, trouver un adversaire crédible et qui ne demande pas des sommes astronomiques, c'est très compliqué. On a réussi à trouver un bon compromis avec un boxeur solide et qui, à mon avis, va faire un beau combat”.

 Dsc0413

La Fédération Monégasque en est fière

Un combat que la Fédération Monégasque de Boxe, organisatrice de l’évènement, attend avec impatience. D’autant plus que le boxeur s’est récemment licencié à Monaco. “Mon manager, Mehdi Ameur, vient du sud de la France. Ça fait un an et demi qu'on travaille ensemble et on a décidé de prendre notre licence à la Fédération Monégasque. Et la surprise, c'était le combat à Monaco”. 

 Dsc0404

Du haut de son mètre quatre-vingt-treize, Duhaupas se reclasserait dans le top 15 mondial en cas de victoire. Ce qui lui permettrait d’accéder à “une demi-finale” mondiale. Avant un nouveau combat pour le titre mondial, peut-être en Principauté. “Pourquoi pas à Monaco. Tout est possible maintenant” conclue Johann Duhaupas surnommé le “reptile”.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos