Sima Papone s'élance vers la finale

Deux jeunes trampolinistes de l'Etoile de Monaco, Lorenzo Cauterruccio et Sima Papone, ont participé ce week-end aux demi-finales du championnat de France de la Zone Sud à Valence. Si l'un des deux a obtenu une place en finale, l'autre se servira de cette expérience pour progresser.

Que ce soit dans la vie ou dans le sport, la réussite et l'échec sont des ingrédients indispensables à l'apprentissage. C'est sans aucun doute la leçon qu'auront tiré les deux trampolinistes monégasques de leur participation aux demi-finales de championnat de France de la Zone Sud, qui s'est déroulée  le week-end dernier à Valence.

Entraînés par David Martin qui dirige également la section trampoline, Lorenzo Cauterruccio et Sima Papone se sont mesurés aux meilleurs athlètes de leur catégorie d'âge de la Zone Sud. Tous deux ont rencontré des fortunes diverses. Alors que cela semblait compliqué à réaliser, la jeune Italienne est montée sur la première marche du podium des 13-14 ans et a obtenu son ticket pour la finale qui se tiendra les 4 et 5 juin prochains à Niort. De son côté, Lorenzo Cauterruccio n'a malheureusement pas atteint les minimas nécessaires pour se qualifier.

Capture D Ecran 2017 04 11 A 12 21 34

"Il a perdu trop de points"

Alors qu'il avait réussi avec succès les deux précédentes épreuves qualificatives, c'est finalement à Valence que l'aventure nationale s'est arrêtée pour le sociétaire de l'Etoile de Monaco. Le jeune gymnaste se devait d'obtenir un minimum de points lors de ces demi-finales pour accéder à l'étape supérieure.

Capture D Ecran 2017 04 11 A 14 47 24

Malheureusement, la pression semble avoir été trop importante. "Il a commis deux fois la même erreur sur les deux passages. Ce qu'on appelle une chandelle final tapis. Ce qui veut dire qu'il n'a pas atterri sur la toile à la fin de la figure, mais sur le tapis situé à l'extrémité du trampoline", explique David Martin, qui a vu son jeune trampoliniste effectuer deux bons exercices. "Lorenzo a donc perdu trop de points là-dessus pour pouvoir se qualifier. Je pense qu'il s'est relâché au niveau de la concentration. Mais ce n'est grave, on apprend de ses erreurs et la prochaine fois cela n'arrivera plus."

"Il va y avoir de la compétition"

A contrario, Sima Papone qui n'avait pas participé aux compétitions précédentes épreuves, devait, elle, impérativement se classer dans les trois premières pour se hisser en finale. Lorsque nous avions rencontré David Martin deux jours avant la compétition, il ne s'était pas trop étendu sur les chances de qualification de son athlète, sans toutefois douter des capacités de la jeune trampoliniste. 

Capture D Ecran 2017 04 11 A 14 58 38

"Sima fait des compétitions en Italie, donc elle n'a pas participé aux deux autres épreuves. Sa seule chance d'accéder à la finale, sera de faire un podium. Elle a treize ans et évolue dans la catégorie 13-14 ans. Donc ça va être difficile puisque certains auront un an de plus qu'elle et donc plus d'entraînement, mais on verra bien. On travaille pour qu'elle y arrive." 

Et les longues heures d'entraînement de la jeune fille semblent avoir payé, puisqu'elle représentera les couleurs du club de la Principauté au plus haut niveau. "J'ai été surpris du niveau de la zone Sud, il n'était pas aussi élevé que je m'y attendais. Mais je sais par avance que dans celui du Nord est très relevé et qu'il y aura de la compétition. Mais Sima a peut-être des chances de remporter la compétition."

Rendez-vous maintenant à Niort début juin pour la suite de cette belle aventure.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos