Fondation Cédric et Christophe Flaujac : Soutien indéfectible aux sportifs

Charles Flaujac : "Les idées reçues 
volent en éclats"

La Fondation Cédric et Christophe Flaujac a mené diverses actions depuis sa création, en 2012. Charles Flaujac, qui en est le président, en dit plus sur la sélection de ces sportifs ainsi que sur le soutien dont ils bénéficient à Monaco.

La Fondation met un point d'honneur à fédérer toujours de monde autour de son engagement. Son président a accepté de se livrer davantage sur ses inspirations et son fonctionnement. 


Quelles ont été vos actions ?

La toute première grande action organisée par la Fondation, et plus particulièrement par mon fils Christophe, a été le "Winter rendez-vous" d'avril 2013, à Isola 2000. Cela avait permis de rassembler beaucoup de personnes autour de la Fondation. Christophe et moi-même avions décidé d'organiser quatre grands rendez-vous dans l'année afin de conjuguer la récolte de fonds et le plaisir de pratiquer une activité sportive.

Après son décès prématuré et tragique, nous avons décidé, avec le soutien très actif des amis de Cédric et Christophe, de poursuivre notre action. Nous avons organisé une course de karting sur la piste du Luc-en-Provence au mois de novembre, ainsi qu'un grand rassemblement en décembre à La Brasserie de Monaco. Il y a aussi eu notre deuxième "Winter rendez-vous" à Auron, le 1er mars. 

Sur quels critères vous basez-vous pour sélectionner les sportifs que vous soutenez ?

Les sportifs nous sollicitent soit directement, soit au travers de leur club ou Fédération. Nous rencontrons ces jeunes ou leurs entraineurs et leur fournissons un dossier de candidature très complet qu'ils doivent ensuite nous renvoyer. Il comprend notamment des critères scolaires, sportifs et financiers, et doit être complété par le sportif lui-même, ses parents s'il est mineur, son entraîneur et le représentant de son club ou de sa Fédération. Il est ensuite transmis à l'ensemble des membres du Conseil d'administration pour étude et nous en délibérons ensemble. 

Ce soutien est-il ponctuel ?

L'aide que nous apportons peut être renouvelée d'une année sur l'autre en fonction des résultats scolaires et sportifs du jeune. Nous nous basons également sur des critères de personnalité quand nous les rencontrons. Leur volonté, leur histoire personnelle...

Combien de jeunes aidez-vous ?

Actuellement, nous soutenons cinq sportifs qui évoluent dans des disciplines différentes telles que la gymnastique avec Éléonore Ré, membre du club Fémina sports, le tennis avec Lucas Catarina et la jeune Clara Froget, et le ski avec Arnaud Alessandria et Olivier Jenot qui ont participé aux Jeux olympiques de Sotchi. 

Page 1/2

Vous aimez cet article, partagez-le :