Nastasia Noens a remonté la pente

La slalomeuse niçoise a dû attendre près de trois avant de renouer avec les joies du podium. Après avoir subi de multiples blessures, Nastasia Noens a choisi le meilleur moment pour revenir sur le devant de la scène.

Pour certains, elle était presque sortie des radars. A 25 ans, Nastasia Noens allait passer à côté d'une deuxième participation aux JO (elle avait terminé 29e à Vancouver, en 2010). La skieuse de l'Interclub Nice avait elle aussi détourné son regard de Sotchi.

"Je n'y pensais plus plus trop. Je me concentrais vraiment à fond sur la Coupe du monde. Il reste encore deux grosses courses, mais ce résultat me donne beaucoup d'envie pour Sotchi."

Le résultat auquel fait référence l'élégante brune, c'est sa troisième place obtenue samedi lors du slalom de Bormio, en Italie. Un podium qu'elle visait, sans jamais l'atteindre, depuis le 11 janvier 2011.

Le plein de confiance

Treizième à l'issue de la première manche, Nastasia Noens a réussi un véritable tour de force sur les pistes lombardes, en signant le meilleur chrono lors de son deuxième passage.

"C'est un peu le bon moment pour revenir. L'année dernière a été très difficile pour moi. Techniquement, je savais que je pouvais revenir. Il me manquait vraiment de la confiance sur les courses, d'autant plus que les trois premières ont été difficiles (25e à Levi et Linz, sortie à Courchevel)."


Interrogée par nos confrères de sport.fr , l'Azuréenne a fait part de son soulagement, après plusieurs années de galères et de blessures (au genou, à l'épaule et à la cheville).

"Ça faisait longtemps que je n'avais pas sorti deux grosses manches, et ça fait un an et demi que je cours après deux résultats sur deux manches. Là, ça fait vraiment du bien de se libérer enfin et de retrouver de la confiance."

En route pour Sotchi ?

Engagée en Coupe d'Europe ce week-end, Nastasia Noens rejoindra le circuit mondial dès la semaine prochaine, à Flachau. Une station autrichienne que Noens apprécie, puisque c'est là qu'elle a décroché le premier podium de sa carrière.

"C'est une piste que j'adore ! C'est un profil aussi simple (que Bormio, ndlr), c'est un sprint, là où je peux me donner à fond. Ça risque d'être une belle course aussi."

A Flachau, la Niçoise, qui compte 72 points au classement général, aura l'occasion de valider définitivement sa sélection pour les Jeux olympiques. Les trois autres Tricolores qui prétendent à ce précieux sésame, Anne-Sophie Barthet (37 points, la Grassoise Marion Bertrand et Anémone Marmottan (13 points), semblent partir de trop loin pour refaire leur retard.

Sans trop s'avancer, on peut espérer voir Nastasia Noens défiler lors de la cérémonie d'ouverture des JO d'hiver à Sotchi.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :