Un beau début de saison pour Davide Lewton-Brain

Après une année marquée par la Covid, le représentant de la Principauté à l'international a repris les compétitions sur les chapeaux de roue, avec pour ambition, à terme, une participation aux Jeux olympiques.

Comme dans beaucoup de domaines, après l'incertitude de l'année dernière, le monde du sport semble vouloir rattraper le temps perdu. Et ce n'est pas Davide Lewton-Brain qui dira le contraire. Alors qu'il n'avait participé qu'à trois compétitions l'an dernier, cette saison, tout s'enchaîne à un rythme effréné. Allemagne, Hongrie, Italie et ce week-end l'Ecosse... depuis début septembre, le représentant du patinage monégasque est par monts et par vaux. "Le rythme a bien évolué comparé à l’année dernière. Cela fait du bien de revoir les personnes qu’on voyait en compétition internationale et de profiter un peu plus normalement de la vie comme avant", confirme le patineur.

Image6

D'autant que les résultats sont au rendez-vous pour le résident d'Annecy. Après une première compétition en Italie, où il finit à une belle 9e place sur 24, il s'illustre en battant à deux reprises son record. Une première fois aux Masters de France, où il passe la barre des 200 points et se place à la 5e place, puis tout récemment au Trophée Métropole Nice Cote d’Azur 2021, "une grosse compétition internationale. On était 20 avec des grosses nations, des très bons patineurs. J’ai fait 2e après le programme court, 3e après le long. J’ai battu à nouveau mon meilleur score, à 204 points. J'étais très content."

Objectif : les Jeux olympiques de 2026

Après des années de travail, le persévérance continue donc de payer pour le patineur de la Principauté, qui n'a jamais caché ses ambitions : les Jeux olympiques.  Sa dernière chance de ticket pour Pékin, il l'a jouée il ya quelques semaines à Oberstdorf, en Allemagne, lors d'une compétition habituellement destinée aux petits Etats. Il finira malheureusement 19e"Ils ont changé le règlement et finalement, au lieu de patiner contre de petites nations, on s'est retrouvés face à la France, les USA ou encore la Corée. Ce n'était pas sympa au final parce que les quotas olympiques étaient pris par eux et pas par nous. Le niveau était assez élevé à cette compétition et je n’ai pas fait la meilleure prestation de ma vie, du coup j’ai raté la qualification olympique", souligne Davide Lewton-Brain qui, loin de se laisser abattre, en repart d'autant plus motivé et déterminé à décrocher le "Graal". 

Le voilà donc reparti pour quatre ans, avec la ferme intention de finir sa carrière en apothéose lors de Milan Cortina 2026. Il faut dire que le fait d'avoir commencé "tard" le patinage à haut niveau lui permet d'avoir encore la motivation et le physique. "Je peux continuer encore quelques années. Même techniquement, je ne suis pas arrivé au summum de ce que je peux faire, ni au bout de mes capacités", précise le jeune homme de 23 ans. 

En attendant, le patineur affiche déjà ses ambitions à plus court terme, "une bonne place aux Europe", qui se dérouleront en janvier prochain en Estonie. Mais avant cela, c'est un passage par l'Ecosse qui l'attend ce week-end pour tenter de gagner sa qualification pour les Monde qui se dérouleront en mars prochain à Montpellier. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos