Jasmine Kucma parmi les meilleures françaises

Jeudi et vendredi, les nageuses de l'AS Monaco se sont rendues à Lyon où elles ont disputé la Finale des Avenirs de natation synchronisée. Parmi les quatre nageuses monégasques, Jasmine Kucma termine dans le top 10 tricolore.

C'est une saison de plus qui s'achève pour les nageuses de l'AS Monaco. Il y a quelques jours (jeudi 29 et vendredi 30 juillet), Emma Van Klaveren, Charlize et Jasmine Kucma ainsi qu'Agathe Borriglione se sont rendues à Lyon pour la finale "Avenir" de natation synchronisée. Une compétition au sein de laquelle sont réunies les meilleures nageuses issues des interrégionales, comme l'explique Valérie Rodriguez, responsable de la section à l'AS Monaco Nation. 

"Pour participer à cette finale, qui est l'équivalent du championnat de France N1, les filles devaient terminer dans les quatre premières de leur catégorie d'âge aux interrégionales. A Lyon, il y avait des nageuses nées en 2004, 2005, 2006 et 2007." Dans cette discipline très exigeante et complexe, l’asémiste Jasmine Kucma a réussi à se hisser parmi les meilleures françaises.

Natation Synchro

"Viser le top 10"

La finale a débuté le jeudi par un parcours gymnique. Un exercice au sol et hors de l'eau, où les nageuses sont appelées à réaliser des figures sur lesquelles "sont notés la souplesse, l'écart et l'allongement des jambes, notamment." Une étape qui permet aux nageuses d'engranger des points bonus pour le reste de la compétition. Seconde étape, les figures imposées. Tirées au sort, les juges ont noté les qualités techniques de chacune en dehors de l'aspect artistique que l'on retrouve dans les programmes. Jasmine Kucma a réussi l'exercice en se classant 6e

Une performance, qui lui a valu une place pour la grande finale du vendredi. "Jasmine fait 7e du solo libre.  Notre objectif était de faire au moins un top 10 avec l'une de nos quatre nageuses. Elle a fait un très bon résultat, car en plus d'être en compétition avec d'autres bonnes nageuses, il ne faut pas perdre son sang froid devant les juges qui sont assez nombreux. Il y a en a une quinzaine à chaque fois", explique Valérie Rodriguez. Mais la jeune fille, âgée de 10 ans, ne s'est pas laissée impressionner. Toutes les compétitions terminées, place aux vacances maintenant, avant de retrouver les bassins en septembre prochain.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos