Début de saison sur les chapeaux de roue

De retour sur les bancs de l'entraînement depuis début septembre, l'AS Monaco haltérophilie s'est d'ores et déjà illustrée puisqu'un de ses sociétaires vient de ramener le titre de champion du monde master. Une premier podium de bon augure pour les nombreuses compétition à venir.

Après une belle saison 2015-2016, marquée notamment par une victoire des filles lors du championnat régional par équipe, une deuxième place pour les hommes, ainsi que quelques belles performances individuelles dont notamment celles de Célia Gabbiani (4e aux championnats de France Elite, deuxième performance au 38e tournoi des Petits Etats à Chypre), les haltérophiles de la Principauté ont fait leur retour à l’entraînement il y a quelques semaines maintenant.

Alors que les athlètes viennent tout juste de retrouver les chemins de l'entraînement, c’est un beau début de saison qui vient de s’amorcer pour l’AS Monaco Haltérophilie, puisque deux de ses sociétaires reviennent tout juste des championnats du monde, "la première compétition de l'année, l'une des plus importantes”, souligne Jean Canestrier, le coach asémiste, d'où ils ont ramené deux podiums. 

P1000013   Copie 2

Qualifiés tous deux lors des championnats de France en juin dernier, Hélène Clapier et Marc Krettly sont revenus respectivement avec une médaille de bronze et un titre de champion du monde. Un beau résultat pour le trésorier de l'association, qui ne partait pas favori, et surtout "dans cette catégorie d'âge, où le niveau est relevé”, rappelle Jean Canestrier. Il s'impose avec seulement 1 kg d'avance sur ses adversaires (90 kg à l'arraché, 111 kg à l'épaulé-jeté). 

Hélène Clapier, qui signait là sa toute première participation à des championnats du monde, s'arroge la médaille de bronze dans la catégorie des moins de 75 kg, battant son record personnel, avec 121 kg au total (50 kg à l'arraché, 71 kg à l'épaulé-jeté)

Objectifs 2016-2017

La section asémiste entame la saison 2016-2017 avec de nombreux objectifs en tête. Du côté des équipes, les filles, championnes régionales, entendent bien "maintenir leur première place à ce niveau. Les garçons visent également le maintien à la deuxième place. Il faut dire que l'équipe de Villeneuve-Loubet possède de jeunes seniors dont certains de niveau national. On ne peut pas lutter contre eux qui ne font que cela”, souligne Jean Canestrier, qui a également les yeux tournés vers la relève. “J'ai quelques jeunes de 15 ans qui ont l'air motivé et qui participeront à des compétitions individuelles”. 

Pour la première fois, les Rouge et Blanc participeront également à la Coupe de France mixte. Une compétition par équipe de 5 athlètes - trois hommes  et deux femmes - composée de deux tours préliminaires, qu'ils aborderont avec l'ambition de se qualifier pour la finale nationale.

Notons qu'en individuel également, le club de la Principauté ne manque pas d'ambition puisqu'il espère avoir au moins "trois finalistes aux championnats de France élite, et peut-être une qualification aux championnats de France N2 chez les filles".  Les "Masters", les plus expérimentés de la section, auront également un agenda chargé puisqu’ils visent également "une qualifications aux championnats de France et aux compétitions internationales".

Prochain rendez-vous le week-end du 30 octobre à Toulon, à l’occasion du premier tour régional par équipe. Rappelons que ces championnats régionaux, qui se déroulent sur trois dates, feront comme à l’accoutumée escale en Principauté, le 3 décembre prochain au Stade Louis-II pour la deuxième manche. A vos agendas.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos