L'Etoile de Monaco : une équipe qui vise haut

La catégorie des 10-13 ans entraînée par Sébastien Guizol de l'Etoile de Monaco a remporté avec succès les championnats régionaux par équipe à Manosque. Prochaine étape, les demi-finales du championnat de France à Bellegarde les 14 et 15 avril prochains.

"La gymnastique, c'est avant tout un sport d'équipe". Les jeunes de l'Etoile de Monaco ont bien assimilé le précepte de leur entraîneur, Sébastien Guizol. Ils sont cinq et c'est avec brio que Lorenzo Aymes, Hugo Villeneuve, Daniel Aleksandro, Rafaele Bigarelli et Ivan George, âgés de 10 à 13 ans, se sont imposés lors des championnats régionaux, avec 15 points d'avance sur les autres équipes engagées. 

Img 9591

Les différents profils et qualités de chacun semblent être un atout majeur dans la réussite de ce petit groupe. Alors qu'il reste un mois avant les demi-finales des championnats de France, les jeunes gymnastes sont à pied d'œuvre pour réaliser la meilleure performance le jour J.

Img 3582

"Les petits prennent exemple sur les plus grands"

Nous sommes allés à leur rencontre, alors qu'ils s'entraînaient au -9 de la gare de Monaco. Ces jeunes sont de véritables petits professionnels. "Ils s'entraînent quatre à six fois par semaine", explique le coach. "Avant nous segmentions les séances selon les âges et maintenant tout le monde s'entraîne ensemble. Cette manière de fonctionner leur permet de s'entraider, mais aussi de devenir autonomes. Les petits prennent exemple sur les grands et ça les aide à prendre conscience de ce qu'ils doivent améliorer." 

Img 3562

La réussite passe donc par l'homogénéité. Ce que Sébastien Guizol veut également enseigner à ses élèves, ce sont les valeurs liées à la pratique du sport. "Il n'y a pas que la technique qui compte. Nous voulons également leur transmettre l'esprit d'équipe. Par exemple lorsqu'il y en a un qui chute, tout le monde recommence." Des ingrédients indispensables pour hisser ces étoiles aussi hautes que possible et pourquoi pas remporter les championnats de France.

Des profils différents

Le sol, les barres parallèles, la barre fixe, le cheval d'arçons, les anneaux et le sol, à chacun sa préférence. Pour Lorenzo, l'un des plus expérimentés de l'équipe, que son entraîneur qualifie volontier de "talentueux", ce qu'il préfère lui, ce sont les barres parallèles et le saut. Son coéquipier Hugo, "le travailleur", excelle quant à lui aux anneaux et au cheval d'arçons. Rafaele est l'un des plus jeunes de l'équipe et ces championnats régionaux étaient une première pour lui. Ce qu'il aime, c'est le sol, le saut et les anneaux.

Img 3581

 Malgré les absences d'Ivan et de Daniel, tous sont unanimes. Au sein du petit groupe, il règne une bonne ambiance. Les sourires et la rigueur lors de la séance en témoignent. Les leaders de l'équipe Lorenzo et Hugo n'hésitent pas à rectifier les fautes de leurs petits camarades, en les aidant par exemple à s'appliquer sur les mouvements. 

C'est d'ailleurs là-dessus que les gymnastes vont travailler en priorité ces prochaines semaines, pour pouvoir obtenir les meilleures notes sur les six agrès qu'ils auront à passer en compétition. Déjà champions départementaux, puis régionaux, ils ne sont plus qu'à deux marches de la grande finale nationale. Sébastien Guizol est confiant, car pour lui, ses petits protégés "peuvent aller très loin."

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos