Kimberly Arnulf : "Nous faisons de la belle gymnastique"

Le Fémina Sport Monaco enchaîne depuis de nombreuses années maintenant les bons résultats. Cette saison n'échappe pas à la règle, autant pour la Gymnastique Artistique Féminine (GAF) que la Gymnastique Acrobatique (GAC).

Valeur, régularité et rigueur. Tels pourraient être les maîtres mots du Fémina Sports Monaco. Et le résultat est sans appel, cette année encore, les gymnastes se sont imposées sur la scène régionale et comptent bien s'élever le plus haut possible. Que ce soit en gymnastique artistique ou en acrobatique, les jeunes filles s'entraînent plus de 16 heures par semaine pour pouvoir donner le meilleur d'elles-mêmes, lors des grandes échéances. Le club monégasque a remporté plus de 42 médailles lors des compétitions nationales et  plus de 10 médailles internationales (Jeux des Petits Etats d'Europe, Championnat d’Europe, matches internationaux…). L'environnement dans lequel évolue les gymnastes n'est pas étranger à cette réussite, comme le souligne leur entraîneur, Kimberley Arnulf : "Nous avons une salle aux normes olympiques, des gymnastes très motivées et des entraîneurs qualifiés. Avec tout ça, nous ne pouvons faire que des bons résultats dans les deux sections."

Gymnastique artistique

Img 0618

L'équipe composée de Sara Descent, Joana De Freitas, Vittoria Scarcella, Sarah Velizzone et Julia Verda a terminé seconde des championnats régionaux. Avec seize mouvements réussis sur seize, les protégées de Kimberley Arnulf ont totalisé cinq points de plus que lors des départementaux. "Nous avons fait un super match". Elles sont âgées de 10 à 13 ans et seront à Bellegarde en avril prochain pour décrocher une place en finale des championnats de France. Ces cinq gymnastes se sont également qualifiées à Avignon pour les demi-finales France en individuel. L'objectif est simple : "se qualifier premièrement en équipe et le plus possible en individuel".  Pour l'heure le contrat semble plutôt bien rempli par les sociétaires du Fémina.

Gymnastique acrobatique

2017 03 12 11h12   9755   Maud  Alicia Et Ana Fiona

"Là aussi nous avons deux bonnes équipes." Kimberly Arnulf ne tarie pas d'éloges au sujet de ses gymnastes. Et à juste titre. Exit le saut de cheval, les barres asymétriques, la poutre et le sol, place aux acrobaties. Maud Voituet et Alicia Barbero ainsi que la voltigeuse Ana-Fionna Toullec sont actuellement en course pour la sélection européenne qui aura lieu en Pologne en octobre prochain. Il leur faudra alors gagner le maximum de points lors des Masters en mai prochain à Lons-le-Saunier. Les trois Monégasques font figure de deuxième meilleur trio français. Du côté des Espoirs, Giulia Cauterucchio, Mélissa Martin et Noemie Vallauri, tenteront également d'intégrer la sélection européenne. 

Un invité d'honneur

Img 0873

Le Fémina Sport Monaco accompagne les jeunes gymnastes dès le plus jeune âge, grâce à sa section Baby Gym. "Avec les enfants, on essaye de travailler sur le long terme et de manière régulière. Pour les faire progresser, on monte graduellement dans la difficulté des entraînements." Le club monégasque n'hésite pas à faire venir les grosses pointures de la discipline pour faire la leçon le temps d'un week-end à ces champions en devenir. Pendant trois jours, les gymnastes du Fémina ont pu profiter de la présence de Sergey Tretyakov (expert technique FIG et coach national), "tous ceux qu'il entraîne sont quasiment tous des médaillés mondiaux", tient à préciser Kimberley Arnulf. Et qui sait, les gymnastes monégasques le deviendront peut-être, elles aussi, à leur tour. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

Direction les championnats de France

Lors du championnat interrégional à Colomiers, les gymnastes du Fémina Sports Monaco se sont emparés de toutes les premières places, ou presque. Entraîné par Remi Chal Debauvais, le couple Ariana Khalick et Diego Lopez sont montés sur la première marche du podium de National A. Il en va de même pour le duo Emma Levaillant et Kate Griffiths. A trois, dans la catégorie Nationale 3 Avenir, Tamara Pellassy, Daria Singer et Inès Durand ont également terminé en tête. Les autres monégasques Giulia Coterucchio, Mélissa Martin et Noémie Vallauri ont remporté le concours de National A Espoir. Une légère erreur a coûté la victoire aux juniors, Maud Voituet, Alicia Barbero et Ana-Fionna Toullec qui terminent seconde. Mais toutes les catégories iront en championnat de France. Une fois de plus, les gymnastes du Fémina Sports Monaco confirment.