De bons résultats pour les gymnastes du Fémina Sport Monaco

La section gymnastique acrobatique du club monégasque a participé à trois compétitions majeures cette saison, et a répondu présente lors de chaque rendez-vous.

Les Championnats du monde à Anvers (Belgique), les Masters de Vannes et les Championnats de France à Calais… Un menu prestigieux où les Monégasques n’ont pas fait de figuration.

Pour la 26e édition des Mondiaux, le Fémina Sport Monaco arrivait avec 5 gymnastes dans la catégorie junior. Le trio Ana-Fiona Toullec, Alicia Barbero et Giulia Cauteruccio est le meilleur groupe français, en terminant à la 25e place (51.350) sur 34 participantes en trio Elite. Chez les duos, Emma Levaillant et Ines Durant, qui représentaient la Principauté, obtiennent la 22e place (47.200).

738dfa52 8e3e 498a Ad00 Fede7ea5d3b2

15 jours plus tard, les mêmes filles enchaînaient avec les Masters de Vannes. Ana-Fiona Toullec, Alicia Barbero et Giulia Cauteruccio ont réalisé de très bons mouvements, récompensées par une première place et une note de 77.110. Elles sont imitées par Emma Levaillant et Ines Durant, qui, malgré deux pénalités, montent elles aussi sur la plus haute marche du podium (73.640).

Satisfaction pour chaque groupe

Dix groupes monégasques se sont rendus à Calais pour les Championnats de France, dernier grand événement de la saison. Pendant 2 jours, le club a enchaîné les bons, voire très bons résultats. Vainqueur à Vannes, le trio Ana-Fiona Toullec, Alicia Barbero et Giulia Cauteruccio termine vice-champion de France en trio Elite Junior. “Mention spéciale pour elles. Elles n’ont pas cessé de progresser tout au long de la saison”, se réjouit Kimberly Arnulf, leur entraîneur. 

Le duo Emma Levaillant et Ines Durant a confirmé ses bonnes performances lors des deux dernières grandes compétitions en ramenant une belle quatrième place en duo Elite. Chez les espoirs, le duo Ariana Katchik et Diego Lopez conquiert le championnat de France en mixte. 

Autre catégorie, autre titre : le trio Jolène Aquilina, Lila Rose Toullec et Noémie Vallauri l’emporte en National A Avenir, en étant ex-aequo avec Tamara Pelassy, Chloé Martinez et Evangeline Dall’Osso. “C’est une belle surprise” pour l’entraîneur monégasque.

Img 0596

Les autres groupes du Fémina Sport Monaco n’ont pas remporté de titres, mais ne sont pas passés loin. Chez les espoirs, le trio Pénéloppe Freso, Albane Viora et Ninon Ginola accroche une belle 5e place. Les duos Mélissa Martin/Louise Bertrand  et Philippe Martin/Solana Moller figurent dans le top 10 chez les Elite Espoirs.

En National A Avenir, le duo Kate Griffiths et Daria Singer signe une jolie 7e place. Le dernier groupe, composé de Charlotte Mcnish, Lindsay Rinaldi et Antinéa Matteo-Murtinu s’est classé 14e en National B.

Dans l’ensemble, “c’est une belle compétition, on ne peut être que satisfait de la performance de chaque groupe. Les gymnastes peuvent tous être fiers de ce qu’ils ont accompli. On termine tout de même 6e meilleur club français”, commente Kimberly Arnulf, ravie.

Img 0598

Les entraînements ont repris pour tous dans l’optique de la fête de la gymnastique, qui aura lieu le 27 juin à Louis II, pour le clap de fin d’une saison plus que positive.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos