L'Étoile vise la troisième place

Les gymnastes de l'Étoile de Monaco disputent la petite finale de Top 12 ce soir à partir de 18 h 45 face à Franconville.

L'épilogue d'une saison. La fin d'une aventure. Ou le début de quelque chose de plus grand. Dans tous les cas, les gyms de l'Étoile ont d'ores et déjà marqué l'histoire de leur club, tout comme celle du Top 12. Car auparavant, jamais un promu n'avait atteint le dernier carré de la compétition. Une sacré prouesse pour les hommes de Thierry Aymes, d'autant que la quasi-totalité de son équipe a été formée au club.

251  Test Gym Top 12    Romain Chardan   Code Sport Monaco

Et la politique menée par l'ancien gym a porté ses fruits. Premiers de leur poule (devant Sotteville et Noisy-le-Grand), ils ont manqué d'un rien la qualification en finale face à Clamart, au tour précédent (défaite 50-46). Ce coup-ci, c'est face à Franconville qu'ils seront opposés. Une victoire serait alors synonyme de podium pour les Rouge et Blanc.

Un match serré

Privés de Julien Gobaux (blessure au biceps) et de Ferhat Arican, l'international turc ayant pris part à la phase de poule avec l'Étoile, les gyms de Thierry Aymes vont une nouvelle fois s'appuyer sur une ossature "made in club". L'équipe, composée de Romain Chapelle (capitaine), Loris Racca, Lilian Piotte, Kevin Crovetto, Arnaud Dubien, Lorenzo Aymes et Paul-Alexis Ranc, enregistre un renfort de poids pour cette petite finale. 

150  Test Gym Top 12    Romain Chardan   Code Sport Monaco

"On aura avec nous Oleg Verniaiev, médaillé d'or aux barres parallèles et d'argent au concours général à Rio", glisse Thierry Aymes. Julien Gobaux sera tout de même présent pour assister l'entraîneur principal du club tandis que l'Ukrainien ne passera pas sur les 6 agrès. Revenant d'une blessure à la cheville contractée en janvier, il ne s'alignera que sur 4 des 6 agrès.

Img 4882

Si les chances de Monaco sont réelles face à Franconville, qui comptera sur deux internationaux russes, Danil Kazachkov et Oleg Stepko, le match "sera serré. Ça risque d'être un peu comme contre Clamart", prédit Thierry Aymes. Réponse ce soir à partir de 18 h 45 en direct ici

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos