Dossier

Thermes marins Monte-Carlo : Bain de santé
 en principauté

Le palace du bien-être. Un écrin que les Monégasques et autres visiteurs de toutes nationalités connaissent bien. C’est en son sein qu’ils viennent couler des journées paisibles, rythmées par les multiples soins prodigués par une équipe de professionnels. Visite d’un lieu d’exception.

Les Thermes marins incarnent le temple de la lumière en terres monégasques. Logés près de la mer, ils sont ouverts sur la baie de Monaco et le port Hercule. Ouverts sur l’horizon également, ils laissent entrevoir au visiteur le voyage qui l’attend. Un voyage en soi. Le cadre s’y prête. Les murs de bois clair, le parquet et le marbre blanc mettent en exergue les larges baies vitrées qui habillent les quatre niveaux de l’établissement. Derrière ces vêtements de verre, près de 7 000 mètres carrés coupés du temps artificiel et bruyant du quotidien citadin. 

Ce complexe recense 900 membres et 23 000 clients à l’année. Des silhouettes vêtues de peignoirs blancs, chaussées de pantoufles de la même teinte immaculée flânent, légères, déconnectées. Les effluves d’huiles essentielles associés à une mélodie zen donnent envie de les suivre dans cette autre dimension. On les voit allongées sur des transats près d’une immense piscine, elles voyagent ou "flottent" depuis les salles de soins jusqu’au salon de coiffure, en passant par l’espace beauté puis le solarium. 

En poussant une porte vitrée, on entre dans une salle de sport baignée de clarté et tenant tête à la Méditerranée. C’est un micro-monde dédié à la santé et au bien-être que l’on découvre ici. Loin de s’axer uniquement sur les soins marins qui font au départ leur renommée, les Thermes proposent un rare panel de services. 

"Objectif régénération, la vôtre"

Voici l’un des credo de ce sanctuaire dédié à l’organisme humain. Une armada de professionnels prend en charge le visiteur dès son entrée. Lors de sa première venue, il rencontre un médecin. Cela peut être une simple consultation visant à s’assurer de l’absence de contre-indication aux soins, aux activités sportives et aux aliments. 

Mais le client peut aussi profiter d’une prise en charge plus poussée. Les Thermes jouissent de partenariats médicaux de pointe avec le CHPG (Centre hospitalier princesse Grace), IM2S (Institut monégasque de médecine et chirurgie sportive) ou encore le Centre cardio-thoracique. "Les établissements sont tous en lien et travaillent les uns avec les autres. Il y a une réelle complémentarité", explique Frédéric Darnet, directeur général. La proximité entre les différentes institutions de santé est l’un des avantages de se trouver dans le deuxième plus petit État du monde. "Nous n’hésitons pas à diriger nos clients vers des structures spécialisées", ajoute-t-il. 

À la suite de la consultation médicale, l’équipe des Thermes élabore un séjour sur mesure garantissant des résultats tangibles et mesurables. "Pour une personne qui souhaite mincir, nous fixons un objectif atteignable durant son séjour. Mais surtout, nous lui donnons les clés pour pérenniser les bienfaits de la cure à sa sortie." Le but est de cerner le capital santé du sujet, quel que soit son âge, de le rééquilibrer si besoin, ou de le conserver s’il est satisfaisant.

Union du corps et de l’esprit

Avec une quarantaine de cabines de soins ou d’hydrothérapie, une piscine analytique, un espace beauté, un salon de coiffure, un espace aqua-fitness et un solarium, le bien-être est au cœur des préoccupations des Thermes. Une pléiade de soins en tous genres viennent soulager et revitaliser les corps fatigués. Les intitulés de ces "escales" sont alléchants et donnent envie de toutes les tester : "escale plénitude sérénité", "escale ligne et saveur" ou encore "escale beauté harmonie". On découvre aussi une longue liste de massages et on salive déjà à la lecture du descriptif, avant même d’avoir reçu une goutte d’huile essentielle. Un séjour en ces lieux conduit au bien-être de l’esprit dans un organisme réinitialisé, notamment grâce à la médecine chinoise et au travail des énergies.

La réelle surprise, ce sont les soins high-tech qui font intervenir des appareils révolutionnaires. Ces outils "nouvelle génération", une douzaine, nommés "Human tecar" ou encore "Huber motion lab" visent chacun des bénéfices spécifiques. Le premier est un dispositif médical émettant une onde de radio-fréquence qui agit sur les tissus endommagés, quelle que soit leur profondeur, et accélère le renouvellement cellulaire. Il peut aussi guérir l’arthrose, les inflammations ostéo-articulaires ou encore les tendinites chroniques. Le deuxième est un appareil qui fait travailler l’équilibre et transforme les graisses en masse musculaire deux fois plus rapidement qu’une autre activité.

Nourrir la machine

La bonne entente entre corps et esprit ne saurait exister sans prise en charge nutritionnelle et sportive. D’autant que l’une et l’autre vont absolument de pair. Lors de son séjour aux Thermes marins, le client pourra déguster les plats typiques des régions méditerranéennes, composés de produits locaux et dans le strict respect des saisons. Régénérer son organisme, c’est aussi redécouvrir le goût original des aliments dans le plaisir d’une cuisine diététique et savoureuse. Le visiteur aura le loisir de découvrir le restaurant "L’Hirondelle" et de prendre ses repas, imaginés par le chef Jacky Oberti, face à la mer. 

En parallèle, il est important de pratiquer une activité physique, à son rythme. Pour se défouler, il y a bien sûr la piscine avec ses maîtres-nageurs sauveteurs, mais aussi la salle de sport garnie d’une quarantaine d’appareils. En permanence assisté et conseillé par les coaches, celui qui découvre les appareils ne pourra pas se faire mal. De l’espace cardio à l’espace musculation, on lui montrera comment effectuer ses exercices afin d’en tirer un maximum de bénéfices. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos