Thermes marins Monte-Carlo : Bain de santé
 en principauté

La leçon du chef

Afin de ressentir profondément les bénéfices des soins savourés et de recouvrer 
un corps en pleine forme, la nutrition est un paramètre crucial. Et ici, aux Thermes marins, on met un point d'honneur à gâter les papilles tout en célébrant son capital santé.

Lors d'une première visite dans les somptueux Thermes, on est rasséréné par le cadre clair et lumineux, presque transparent. Sauf si l'on s'y rend dans une quête précise et singulière, les professionnels conseillent une entrevue avec un médecin afin d'évaluer l'état général du client et de cibler ses besoins. Le médecin est ici capable de dresser des bilans de santé précis. ''Nous évaluons et traitons de façon naturelle les déficits spécifiques des individus, c’est un autre volet de la médecine qui s’appuie sur la nutrition et la micro-nutrition. Nous apportons un suivi diététique important'', rapporte le docteur N'Guyen. Il est intéressant de se livrer à cette analyse dès quatre jours de cure consécutifs, afin de jouir d'un suivi personnel mais aussi de pouvoir en mesurer les résultats durant le séjour.

L'art de la diète

Le restaurant L'Hirondelle et son chef cuisinier Jacky Oberti répondent présents pour satisfaire le gourmand en quête de santé. L'homme à la toque et ses acolytes occupent leurs quartiers au deuxième étage de l'établissement et concoctent chaque jour un menu équilibré et libéré des calories inutiles au bon fonctionnement de la machine. Ce diplômé de l'école hôtelière de Menton, amoureux de la Méditerranée, imagine des plats respectueux des saisons, riches de saveurs et garnis de produits locaux. Bien inspiré, le chef Oberti imagine chaque jour un menu diététique, un menu du marché et une carte de restauration façonnée, elle aussi, de manière allégée.

Recette de vie à la Jacky

C'est après être passé par le Centre Louison Bobet, à Biarritz, et s'être enrichi d'une formation aux techniques culinaires de Michel Guérard que Jacky Oberti part direction les États-Unis. Il y travaille pour des stations thermales et y découvre la diététique. Il participe à la rédaction de l'une des bibles du genre outre-Atlantique, ''Full beverage coster''. De retour en France, tout en exerçant son métier avec brio, il suit une formation de nutritionniste, cuisine dissociée et herboriste. C'est en 1998 qu'il est appelé aux Thermes, après avoir cuisiné quatre ans pour l'Hôtel Hermitage.

Le soin par les saveurs

''C’est toute une éducation ou une rééducation à faire chez l'individu oppressé par le quotidien et qui n'a plus le temps de prendre du plaisir'', explique Lydie Galasso. Le credo du restaurant, c’est la ''cuisine santé et saveur''. Le client vient déjeuner à L'Hirondelle, et du même coup, enrichit ses sens du goût, de l'odeur et de la vue. Le chef œuvre pour magnifier la saveur naturelle des produits. ''Par le jeu des couleurs des aliments, on met la cuisine en harmonie avec les besoins de la personne'', complète-t-elle. Puisqu'en médecine chinoise, chaque couleur a une vibration qui parle aux énergies, cette variation colorée occupe une véritable place dans la prise en charge.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos