Un nouveau titre de vice-champion du monde pour Gérard Oumailia

A 68 ans, le sociétaire de l'AS Monaco Haltérophilie et Force athlétique participait pour la sixième fois aux championnats du monde de développé couché, qui se sont déroulés du 16 au 26 mai au Japon.

Et un de plus ! Après ses deux titres mondiaux en 2012 et 2013, ses deux trophées de vice-champions du monde (2014 et 2017), une nouvelle récompense est venue garnir l'étagère déjà bien remplie de Gérard Oumailia. Et pas des moindres. Puisque le sociétaire de l'AS Monaco Haltérophilie et Force athlétique s'est à nouveau emparé du titre de vice-champion du monde masters dans sa spécialité, le développé couché. Il signe ainsi son cinquième podium en six participations au plus haut échelon de compétition .

Une barre de 205 kg

Et c'est accompagné de son fils, Olivier, également secrétaire général du club, que Gérard s'est rendu au Pays du Soleil Levant fin mai. L'aboutissement de longs mois de travail pour l'athlète de 68 ans qui avait validé son billet pour ces Monde l'an dernier grâce à un énième titre de champion de France masters (il en détient 14). Depuis, il n'avait pas chômé, enchaînant les compétitions, dont notamment des échéances régionales, inter-régionales, les sélections pour le championnat de France "Villenave" ou le championnat de France en février dernier, qu'il remporte en février avec une barre de 180kg.

A Tokyo, Gérard était engagé dans la catégorie masters 3 (60 à 70 ans) -120 kg, une catégorie comptant une dizaine d’athlètes. Malgré une blessure à l'épaule, il parviendra tout de même à soulever une barre à 205 kg, s'inscrivant alors en tête, à égalité avec un de ses concurrents. Malheureusement, c'est au poids de corps que le titre de champion s'est finalement joué, reléguant alors sur la 2e marche du podium le monégasque, qui tire un bilan positif de cette aventure : "C’est un beau voyage sur le plan sportif mais aussi humain. Pouvoir partager ces émotions avec mon fils n’a pas de prix".

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :