Sur les routes de France et d'Italie

Les neuf coureurs de l'UC Monaco prendront le départ ce mercredi du 54e Tour du Val d'Aoste. Un rendez-vous important puisqu'il s'agit là d'une course franco-italienne au sein de laquelle sont réunis les meilleurs espoirs de la discipline

C'est l'une des courses les plus importantes du calendrier. Chaque année, elle rassemble des coureurs de moins de 23 ans du monde entier. Aux côtés des espoirs de l'UC Monaco, Américains, Danois, Russes, Chinois et bien d'autres prendront ce mercredi, le départ du 54e Tour du Val d'Aoste. Dans cette course franco-italienne plutôt destinée aux grimpeurs, les Rouge et Blanc ont bien l'intention de confirmer leur bon début de saison. "On est à l'avant-veille du départ. Ce tour est vraiment important dans notre calendrier. On l'a bien préparé. Nous sommes allés reconnaître les étapes et les coureurs ont fait plusieurs stages en altitude", explique Guido Possetto, directeur sportif du team de la Principauté.

Ucm U23 Shooting Hr     Ivan Blanco 2016 2436

Avis aux grimpeurs

Du Piémont en passant par la Haute-Savoie, en cinq jours, les coureurs vont parcourir 593 km avec 14 000 m de dénivelé. Mercredi, le tour débutera par un contre-la-montre individuel de Saint-Gervais-Mont-Blanc à Saint Nicolas de Véroce. Une première étape pour les grimpeurs purs, un profil majoritairement présent au sein de l'équipe monégasque."Nous avons les coureurs pour faire un bon résultat. Sur le papier Victor (Langellotti) reste logiquement le leader. L'année dernière, il était tombé et s'était fait une fracture du coude. Cette année, nous avons constitué une équipe la plus homogène possible, avec notamment 5 grimpeurs sur 9 cyclistes. Nous sommes confiants, même si on ne sait jamais ce qu'il peut arriver. Comme dans toutes les courses, un incident est vite arrivé." Jusqu'ici, les coureurs monégasques ont réalisé de bonnes performances, mais une chose leur manque : "une grosse victoire."

Img 0917

Des résultats à confirmer

Seront présentes 28 équipes et une quinzaine de nations pour l'événement. Les Monégasques auront donc fort à faire pour se distinguer car comme le souligne le directeur sportif, "le niveau s'élève d'année en année". Cependant, les performances réalisées jusqu'ici sont prometteuses. Ben Gerritz a récolté une belle première place en 2e catégorie au Grand Prix de Pegomas, des tops vingt pour Edouard Bonnefoix et Brandon Rivera, sans oublier les deux médailles d'Andrej Petrovski (bronze) et de Victor Langellotti (argent) aux Jeux des Petits États d'Europe. Un Monégasque succédera-t-il au Suisse Kilian Frankiny ? Réponse le 16 juillet prochain, où l'arrivée finale se fera sur la route du barrage de Beauregard.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos