"Un sport de fou"

Grégory Campi et Benoît Cheyrou ont porté les couleurs monégasques lors du 2e championnat du monde de Teqball. Une discipline venue de Hongrie qui a été présentée à Monaco l'an dernier, lors du Sportel 2017.

Nuno Gomes, Luis Figo, Robert Pirès, William Gallas, Carles Puyol ou encore Simao. Autant de joueurs de football qui ont marqué les générations et fait rêver de nombreux jeunes passionnés, comme de moins jeunes. Tous ont aujourd'hui un point commun, autre que leur passé de footballeur ou les titres qu'ils ont pu gagner. Tous sont désormais ambassadeurs du Teqball, nouveau sport présenté l'an dernier lors du Sportel 2017 à Monaco. Une discipline qui mêle à la fois le tennis de table, le volley, le squash et le football. Et qui se joue sur une table similaire à celle du tennis de table, mais dont les plateaux sont incurvés. Si cela paraît encore obscur pour certains et certaines, ce sport prend de plus en plus d'ampleur depuis quelques mois. 

Gregory Campi   Simple Vs Espagne  2

Et début octobre, c'est à Reims, où le premier club français de Teqball a vu le jour, que le deuxième championnat du monde a eu lieu (13-14 octobre). Parmi les équipes engagées, une a particulièrement attiré notre attention. Celle qui affichait le nom "Monaco". A son bord, Grégory Campi, entraîneur de la DHR de l'AS Monaco football amateur et ancien professionnel, accompagné d'un autre ancien, Benoît Cheyrou, connu lors de leur passage commun à Lille. Une nouvelle aventure pour ces deux ex-milieux de terrain, qu'ils ont trouvé tout bonnement "exceptionnelle"

Duo d'anciens

Pourtant, rien ne les prédestinait réellement à prendre part à ces championnats du monde. "Tout est parti d'une demande du Souverain", confie Grégroy Campi. Grâce à l'intermédiaire de Michel Aubéry, président de la section amateur de l'ASM football, le coach de la DHR a répondu favorablement à la requête du Prince Albert II. "On a eu deux mois pour se préparer. Je me suis d'abord renseigné sur la discipline, quelles en étaient les règles, que la Fédération Internationale de Teqball (FITEQ) nous a ensuite envoyées." 

Monaco Vs Republique Tcheque   Coupe Du Monde De Teqball 2018  3

Et au départ, les choses ne se sont pas annoncées faciles. Sport complexe, où l'on ne peut par exemple pas renvoyer la balle dans le camp adverse avec la même partie du corps deux fois de suite, la réflexion prend alors une valeur primordiale, en plus des qualités techniques requises. "J'étais fan de tennis-ballon lorsque j'étais joueur, mais si tu y vas avec cet esprit, tu ne gagnes pas un match. Au départ, je me suis même dit que je n'allais pas y arriver." Mais à force de pratique, cela commence à venir et la donne change dans l'esprit de Campi.

Monaco Vs Republique Tcheque   Coupe Du Monde De Teqball 2018  1

 "Je m'entraînais avec mes enfants, 3 à 4 fois par semaine pendant 45-60 minutes à chaque séance grâce à une table que le Souverain nous avait mise à disposition. Il y a une grosse réflexion à mener en jouant, c'est un des seuls sports où tu dois autant réfléchir pendant le jeu." Si c'est avec ses enfants que l'homme notamment passé par Bari, Lille ou la Belgique, s'est entraîné, c'est bien avec Benoît Cheyrou qu'il allait se rendre à Reims. "Nous avons évolué ensemble et  je sais qu'il est comme moi, à se mettre à fond quand il se lance dans quelque chose, qu'il va jouer sa vie dès qu'il rentre dans une compétition." 

Monaco Vs Republique Tcheque   Coupe Du Monde De Teqball 2018  2

De son côté, l'ancien olympien n'a pas hésité lorsque le téléphone a sonné. "Quand Greg m'a appelé, j'étais ravi de passer un moment avec lui et de défendre du mieux possible les couleurs de la Principauté", confie Benoît Cheyrou. "Quand on est compétiteur, on fait les choses pour les gagner, c'était le cas. On prend du plaisir dans le jeu mais aussi dans la victoire et c'est ce qui m'a plu, d'être confronté aux meilleurs joueurs mondiaux de cette discipline qui se développe", détaille le gaucher.

Du simple au double

A leur arrivée sur place, le coach de la DHR confie tout de même qu'ils faisaient figure d'outsiders et que les regards portés sur eux étaient ceux du petit poucet. "Quand tu es wild card sur une compétition de ce genre, logiquement, tu ne passes pas le premier tour. On nous voyait comme la plus petite nation de ce championnat, d'autant que les anciens joueurs de foot ne sont pas forcément bien vus car c'est vraiment un sport à part entière." Cependant, le regard des autres équipes a évolué au fil de la compétition. Et pour cause, Campi et Cheyrou ont réalisé une très belle performance. 

Gregory Campi   Simple Vs Espagne  1

Même si techniquement, tout n'est pas toujours simple, comme l'explique Benoît Cheyrou. "Le toucher de balle, la technique, la lecture de trajectoire, on les a, mais c'est surtout sur le positionnement et l'aspect tactique que les choses ont été un peu plus difficiles. Mais on a pu bénéficier de conseils d'autres équipes, notamment les marocains, qui nous ont aidés." Si la partition en simple a été plus délicate (élimination en poule au premier tour notamment face à deux joueurs du top 10 mondial), le tournoi en double a été une belle réussite pour ces deux néophytes de la discipline. 

Benoit Cheyrou  Gregory Campi  Theo Campi

"On réussit à finir en tête de notre poule, en battant tout le monde dont la République Tchèque, qui faisait partie des grosses nations. Ils nous voyaient tous finir 2es ou 3es, mais on a réussi à finir 1es, ce qui nous a permis d'éviter la France en 1/8e", glisse Greg Campi. Grâce à la première place acquise, après avoir battu la République Tchèque (20-15), Aruba (île néerlandaise des Caraïbes / 20-6 ), l'Albanie (20-9) et l'Iran (20-5), le duo monégasque se retrouve alors en 1/8e de finale contre l'équipe portugaise. "Contre les Portugais, la balance penche de leur côté sur le règlement. On perd les points importants sur le fait qu'on met une tête et on en remet une le point d'après. On n'avait pas l'habitude de ça, on avait notre coach, mon fils, qui nous disait "pas la tête, pas le pied" et eux le coach ne parle pas, ils sont dans leur truc", précise le Monégasque. 

Gregory Campi   Simple Vs Espagne  3

Défaits en deux sets (14-20 / 14-20), Campi et Cheyrou retirent tout de même du positif de cette aventure. "Des émotions on en a vécu, on a joué dans des gros stades, mais là on a retrouvé des sentiments fous, on a retrouvé un peu l'adrénaline et vouloir se dépasser comme à l'époque, pour des retraités, c'est top. On a juste envie de se voir et de recommencer."

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos