Jean-Eric Vergne s'impose à Monaco !

Premier double vainqueur cette année, Jean-Eric Vergne (DS Techeetah) s'est imposé pour la première fois de sa carrière à Monaco. Oliver Rowland (Nissan e-dams - 2e) et Felipe Massa (Venturi - 3e) complètent le podium de cette 9e manche du championnat du monde de Formula-E.

Il avait déjà montré qu'il était en forme lors des qualifications en fin de matinée. Même si le soleil ne brillait pas, Jean-Eric Vergne a attisé la lumière. Et l'a attirée, aussi. Parti en pole position, le Français de DS Techeetah a su réaliser une course solide, sérieuse, restant vigilant pour repousser ses poursuivants. En tête de bout en bout, l'ancien pilote de F1 a lutté jusqu'au bout pour passer en premier sous le drapeau à damier. 

Img 5814

Car Oliver Rowland (Nissan e-Dams) n'était pas loin (+ 0.201), tout comme Felipe Massa (+ 1,261). En s'imposant pour la première fois de sa carrière (F1 ou FE) à Monaco, Jean-Eric Vergne devient aussi le premier pilote à remporter deux courses cette saison. Une belle performance tant le championnat est serré cette année. Et une victoire d'autant plus importante qu'elle permet au champion en titre de s'asseoir en tête avec 5 points d'avance sur son coéquipier, l'Allemand André Lotterer (9e à Monaco). 

Venturi, journée mitigée

On le sentait gonflé à bloc. Comme si un supplément d'âme l'accompagnait pour cette première à domicile avec Venturi. Il faut croire que l'air de la Principauté lui a plutôt bien réussi. On parle bien évidemment de Felipe Massa. Le Brésilien, à la recherche de son premier podium de la saison, n'a pas manqué l'opportunité qui s'est offerte à lui ce week-end. Solide en qualifications, disputant le tour qualificatif supplémentaire pour la super pole, Massa est finalement parti depuis la 4e place. Ce qui ne l'a pas empêché de réaliser une très belle course, contenant lui aussi les assauts de ses poursuivants, pour sécuriser une 3e place rapidement acquise. 

Img 5112

De l'autre côté, Edoardo Mortara a eu moins de réussite. Parti de la 21e place (il avait écopé d'une pénalité de trois places après l'e-Prix de Paris), le Suisse n'a tout simplement ps pu aller au bout de sa course. Pire, sa série noire a continué puisqu'il a de nouveau été contraint à l'abandon (après 29 tours), et ce pour la troisième fois consécutive de la saison. De quoi lui laisser des regrets. Au classement des pilotes, le duo de Venturi bouge encore, Mortara descendant à la 11e place tandis que Massa remonte à la 14e

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos