Un duo belge vainqueur de l’Historique

La 20e édition du Rallye Monte-Carlo Historique, qui s'est tenue du 25 janvier au 2 février, s'est terminée sur une victoire de l'équipage belge de Michel Decremer et Yannick Albert, au volant de l’Opel Ascona 2000. Les Monégasques Daniel Elena et Olivier Campana prennent une belle 6e position au général.

Les années passent mais les passionnés restent ! Et l'engouement pour le Rallye Monte-Carlo ne cesse de grandir. Cette année encore, ils étaient plus de 300 au départ de sept grandes villes européennes et 274 à l’arrivée. Il faut dire que l’épreuve organisée depuis 1998 par l’Automobile Club de Monaco faisant la part belle aux véhicules d’époque n'a pas pris une ride. Preuve en est, cette année encore, elle a offert un beau spectacle aux amoureux des bolides du bon vieux temps.

Comme à l'accoutumée, les équipages se sont élancés des quatre coins de l'Europe au volant de leurs bolides de collection. Entre mercredi 25 et vendredi 27, Porsche 911, Austin-Healey, Autobianchi A112 Abarth et bien d'autres encore ont pris le départ de l'une des six villes de départ (Glasgow, Stockholm, Lisbonne, Copenhague, Bad Homburg (Allemagne),  Barcelone et Reims) de cette 20e édition, direction la Principauté. Un périple qui aura fait parcourir à certains pilote plus de 2000 km avant de rejoindre le point de concentration à Digne-les-Bains dès le samedi matin, point de départ des épreuves communes pour rallier Monaco.

Des vainqueurs jaunes et noirs 

Au terme de quatre jours de course et de 14 ZR (zone de régularité) toutes plus "piégeuses" les unes que les autres, les Belges Michel Decremer et Yannick Albert ont inscrit une septième victoire jaune et noire à l’historique de cette course mythique. Au volant de leur Opel Ascona 2000, le duo s’est judicieusement hissé en haut du classement à la troisième journée et ce, jusqu’à la fin de la compétition pour remporter la coupe du Prince. Une belle revanche sur l'édition 2016, où ils avaient échoué au pied du podium, de 28 points seulement du vainqueur.

317 Rallye Monte Carlo Historique 2017  Jl  4

Les deux duos italiens Gianmari Aghem-Diego Cumino (Lancia Fulvia 1200) et Gian-Mario Fontanella-Stefano Scrivani (Fiat 128 Rally), prennent une deuxième et troisième place.

Elena signe sa meilleure performance 

Parmi les 330 équipages engagés, dix binômes représentaient fièrement les couleurs de la Principauté. On retrouvait notamment sur les routes du Rallye l'un de ses grands fidèles, Daniel Elena, qui espérait bien cette année une place sur le podium, comme il le confiait avant son départ dans les colonnes de nos confrères de Monaco Matin

En tête dès la première manche, Daniel Elena et Olivier Campana terminent finalement cette 20e édition à la 6e place. Le copilote de Sébastien Loeb signe là sa meilleure performance dans  le baquet gauche de sa Golf GTI. 

Capture D Ecran 2017 02 03 A 16 47 34

Leurs compatriotes, eux, ont eu des fortunes diverses. On retrouve notamment Silvio Perlino et Alessandro Olivieri à la 12place, suivis par Henrik Bjerregaard et Antonios Lygakis (108e).  Jean-Philippe et Marie-Pierre Mourenon qui terminent 144e avec leur Citroën Modele DS21. Quatre places plus loin (148e), se place la Porsche 911 SC de Ilias Iliopoulos et de Jean Haramis, suivis par Pascal Didier et Philippe Loens (153e) De leur côté, le duo 100% féminin, composé de Tiffaney Perlinot et Hariett Ross, engagé avec une Lancia Fulvia, n'est pas arrivé au terme du rallye. 

Rappelons que, depuis sa création en 1998, le Rallye de Monte-Carlo aura été remporté à deux reprises par des Monégasques : en 2003, par Jean Ferry et Patrick Curti, ainsi qu'en 2013 par Gérard Brianti et Sébastien Chol. 

51  Rallye Monte Carlo Historique 2017  Jl  7


Tous les résultats et classements sont à retrouver sur le site de l'Automobile Club de Monaco ici

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos