La Formula E reprend à Buenos Aires

C’est en Argentine ce samedi (20h) que l’écurie Team Venturi GP Formula E va effectuer la première course de 2017. Le circuit urbain de Puerto Madero va-t-il réussir à Stéphane Sarrazin et Maro Engel ? Les deux pilotes sont pressés d’en découdre avec leurs Formula E améliorées pendant le break hivernal.

"L’objectif est que les deux voitures terminent dans les dix premiers." Franck Baldet, le directeur technique donne le ton. Après plus de deux mois sans course, le Français Stéphane Sarrazin et l’Allemand Maro Engel vont tous deux reprendre le volant dans leur baquet respectif à l'ePrix de Buenos Aires, en Argentine. Pour cette troisième manche, "quelques détails ont été améliorés sur les voitures", indique le team dans un communiqué, sans donner plus d'informations.

Lors des deux précédentes échéances, à Hong Kong, l’Allemand a terminé 9e du général et le pilote français s’est positionné juste derrière lui à la 10e place. Pour cette troisième course du calendrier 2016-2017, le contrat a été respecté. À Marrakech, Stéphane Sarrazin n’a pas eu la même réussite avec une 12e place en l’absence de son coéquipier Maro Engel.

Si l’un connaît bien le circuit, l’autre fera ses premières gammes sur la piste de Puerto Madero. "Nous avons prouvé ces deux dernières années que nous sommes performants sur ce circuit", tient à rappeler le propriétaire de l’écurie Venturi GP, Gildo Pallanca Pastor. L’an passé, Stéphane Sarrazin avait dominé les tours de qualification en étant le plus rapide et avait terminé dans le top 5 (4e). 

Dans ce pays qu’il apprécie particulièrement, le Gardois a confiance, et se dit "capable de faire un bon résultat." De son côté, Maro Engel, qui a rejoint le team en début de saison, a "déjà entendu parler du circuit et est impatient de voir les choses par lui-même". Une première donc, mais aussi la dernière car pour la saison 4 de Formula E, Buenos Aires offrira aux pilotes une toute nouvelle piste dans la ville.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :