Arthur Leclerc prend le large au championnat d’Asie de F3

Engagé cet hiver dans le championnat d’Asie de Formule 3, Arthur Leclerc s’est illustré ce week-end en décrochant trois podiums dont une victoire lors du troisième meeting de la saison à Dubaï. Le Monégasque conforte encore plus sa place de leader à deux manches du dénouement.

Auteur de six podiums dont deux victoires lors des neufs premières courses du championnat d’Asie de Formule 3, Arthur Leclerc a consolidé sa place de leader à deux meetings du dénouement. Présent avec l’équipe Mumbai Flacons, le pilote monégasque a signé ce week-end trois podiums dont une victoire lors de la troisième manche à Dubaï. « Je suis très heureux de la façon dont on a géré ce week-end en saisissant toutes les opportunités possibles », a réagi le principal intéressé sur les réseaux sociaux.

Il a été brillant. Parti huitième sur la grille lors de la première course, le frère cadet de Charles Leclerc a dû batailler dans le peloton avant de profiter des pénalités de cinq secondes infligées à Isack Hadjar et Leonardo Fornaroli pour finalement se hisser en deuxième position. En terminant entre ses coéquipiers Sébastien Montoya et Dino Beganovic, le Monégasque a permis à son équipe de s'offrir un triplé.

Lors de la deuxième course, Arthur Leclerc, s’élançant depuis la neuvième place de la grille, s’est à nouveau illustré en terminant troisième. Auteur de deux dépassements sur Pepe Marti et Leonardo Fornaroli en début de course, le pilote de 21 ans s’est ensuite retrouvé en position d’attaque sur Dilano van’t Hoff pour le gain de la dernière marche du podium. Arthur Leclerc dépasse alors le Néerlandais à quatre tours de l’arrivée pour terminer sur la boîte et augmenter son avance au championnat. 

Une avance de 35 points à six courses de la fin

En clôture du meeting de Dubaï, le membre de la Ferrari Driver Academy a encore pu accentuer son avance au championnat en remportant la troisième course du week-end. Menacé par Isack Hadjar au départ, Arthur Leclerc s’est progressivement détaché de son poursuivant français pour aller déloger Dilano van’t Hoff. Le Monégasque a ensuite profité d’une erreur de Pepe Marti, sorti au large au virage 10, pour s’emparer de la tête de la course et ne plus la lâcher.

À l’arrivée de ce week-end de course dubaïote, Arthur Leclerc comptabilise désormais 131 points au classement et possède 35 longueurs d’avance sur son dauphin, Pepe Marti. Si la prestation du pilote monégasque est globalement très bonne, Arthur Leclerc reste prudent et indique devoir encore progresser dans un domaine précis : « On a encore pas mal de progrès à réaliser dans l’exercice des qualifications. On doit travailler et mieux comprendre notre rythme pour arriver encore plus fort lors du prochain week-end. » Avec seulement une semaine de repos, les pilotes du championnat d’Asie de Formule 3 ont à présent rendez-vous samedi 12 et dimanche 13 février, pour le quatrième meeting de la saison, toujours sur l’autodrome de Dubaï.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :