Rojas survole le port !

Dans un concours de triple saut délocalisé sur le port Hercule, la Vénézuélienne Yulimar Rojas, championne du monde en titre, s'est imposé avec un saut à près de 15 m (14,98 m) ! De bon augure en vue des mondiaux de Doha dans 3 mois.

Il ne fallait pas arriver en retard hier sur le port Hercule. Après le poids l'an dernier, l'organisation du Meeting Herculis EBS a décidé de mettre en place cette année le "City Jump", soit de délocaliser l'épreuve du triple saut féminin sur le port. Et bien leur en a pris. Car il y avait foule ce jeudi soir et la tribune de 200 places n'a pas désemplit tout au long du concours.

Dsc 0408

Curieux et passants n'ont pas hésité à s'arrêter le long des barrières pour observer ce qui se fait de mieux en matière de triple saut féminin. En présence du Souverain, la vénézuélienne Yulimar Rojas a fait le show. Malgré un début de concours compliqué (un drapeau rouge et un deuxième saut à 13,28 m seulement), la championne du monde en titre a su se reprendre de fort belle manière pour se qualifier en finale (14,96 m au 3e essai), avant d'améliorer sa marque de deux centimètres au 4e saut (14,98 m). Une distance qui lui a assuré la première place jusqu'au bout.

Dsc 0705

"J'ai eu quelques problèmes avec cette piste car je ne saute que rarement en salle et c'est le genre de pistes qu'on trouve en salle. Il m'a fallu 2-3 sauts pour l'appréhender correctement. Je suis très heureuse de ma performance aujourd'hui et c'est une bonne chose en vue des championnats du monde (du 28 septembre au 6 octobre à Doha). Il faut continuer le travail, mais je suis satisfaite de ce soir", déclarait d'ailleurs Rojas à l'issue du concours.

Ibarguen et les autres loin derrière

On attendait un duel au sommet entre Rojas et Ibarguen. On voyait bien la grècque Paraskevi Papachristou venir jouer les trouble-fête. On devinait l'envie de Kimberly Williams de s'inviter à la table du podium. Finalement, Yulimar Rojas n'aura réellement eu besoin que d'un saut pour mettre tout le monde d'accord. Et ce même si elle a donc légèrement amélioré sa marque au 4e saut. Car en face, Caterine Ibarguen n'a pas réussi à trouver son rythme sur cette piste particulière. Avec un saut à 14,33 m, la Colombienne, détentrice du record de la Diamond League (15,31 m), termine à la 6e place du concours.

Dsc 0109

Championne d'Europe en titre, Papachristou n'a pas eu plus de réussite, ne passant que deux sauts sur six au-delà des 14 m (meilleure marque à 14,31 m). De son côté, la Jamaïcaine Kimberly Williams a montré qu'elle revenait bien en réalisant sa meilleur performance de l'année (14,56m), tandis que la jeune Liadagmis Povea (Cuba), auteure de son record personnel à Lausanne la semaine dernière (14,77 m) a montré qu'il allait falloir sérieusement compter sur elle (2e du concours avec un saut à 14,71 m). Belle performance également de Shanieka Ricketts, très régulière tout au long du concours (5 saut sur 6 au-delà de 14,30 m), qui s'est assurée la 3e place avec un saut à 14,67 m. 

Après cette épreuve de triple saut en ville, le concours reprendra demain à 19h30 au stade Louis-II avec le lancer de javelot au sein duquel un certain Kevin Mayer s'alignera...

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos