Pluie de performances à Louis-II

La 30e édition du meeting Herculis EBS s'est clôturée avec 5 performances mondiales, des records et une dernière victoire au 100m en Diamond League pour la légende Usain Bolt qui a réalisé en terre monégasque, son meilleur temps de la saison.

Honneur aux dames. C'est le relais 4 x 100 m femmes qui a ouvert le bal de cette 30e édition du meeting Herculis EBS. L'équipe rouge des Etats-Unis a remporté de loin cette première course, malgré une chute spectaculaire dans le dernier passage de témoin d'English Gardner. Les Américaines avec un temps de 42"34, leur meilleur chrono de la saison, ont largement dominé leurs homologues bleues (43"07), les Italiennes (43"30), les Françaises (43"76) et pour les finir les Chinoises (43"78). À noter également que malgré une quatrième place, l'équipe tricolore composée de Orlann Ombissa, Ayodele Ikuesan, Maroussia Pare et Fanny Peltier a réalisé son meilleur temps de la saison.

Chg 5640

À la surprise quasi-générale

Chg 5750

Une première victoire pour la Chine qui dès le départ de relais 4 x 100 m hommes prenait la tête dans le couloir numéro 7. Les Américains, grands favoris dans cette discipline ne l'avaient sûrement pas vu venir. En réalité nous non plus. Les Chinois, avec un temps de 38"19, ont réalisé là leur meilleur temps de la saison. Devançant de peu les deux équipes américaines qui réalisent respectivement un temps de 38"30 et 38"41. Comme leurs homologues féminins les Français ont terminé 4es avec 39"37. Les Canadiens de leur côté ont manqué leur dernier passage de témoin et n'ont pas terminé la course.

Harrison, de justesse

Chg 6272

Elle aurait souhaité battre son propre record, qui est aussi mondial (12"20). Mais ce ne sera pas pour cette fois. La performance est loin d'être à la hauteur des attentes. Peut-être le sera-t-elle dans quelques jours aux Mondiaux (4 au 13 août). Qui sait ? Mais le principal reste tout de même la victoire pour l'Américaine Kendra Harrison qui s'est imposée de justesse au 100 m Haies (12"51). Sur la ligne, un duel 100 % américain puisque Shakira Nelvis termine en 12"52. La Jamaïcaine Danielle Williams est venue compléter le podium. Alors que l'on s'attendait à la voir dans le top 3, l'Australienne Sally Pearson, qui revient à son meilleur niveau, n'a finalement terminé que 6e.

Comme une évidence pour van Niekerk

Chg 5929

Les records, il n'en fait pas une priorité. Et pourtant alors qu'il n'était pas au meilleur de sa forme, le nouveau petite prince du 400 m a amélioré celui du meeting Herculis EBS de plus de 2 dixièmes (43"73). Malgré un Isaac Makwala à ses trousses (43"83), c'est presque sans pression que Wayde van Niekerk s'est imposé en maître. Au top départ le Sud-Africain s'est appliqué à remonter ses adversaires un à un avant de donner un dernier coup d'accélérateur dans la dernière ligne droite. Une manière de se débarrasser efficacement du tenace Botswanais qui a réalisé son meilleur temps de la saison. Les mondiaux de Londres s'annoncent bouillants.

La force de l'âge

Chg 5874

Elle était la doyenne de ce 200 m. Marie-Josée Ta Lou a encore plané et s'est imposée sans trembler en (22"25). Seule en tête, c'est avec une belle avance qu'elle traversait la ligne d'arrivée devant l'Américaine Kyra Jefferson (22"42) et l'Anglaise Dina Asher-Smith (22"89). Malgré une petite douleur, l'Ivoirienne s'est donnée tous les moyens de réussir à moins de deux semaines des mondiaux de Londres.

Kori s'offre le 400 m Haies

Chg 5894

Ce 400 m Haies dominé par les Américaines ne restera pas dans les anales. Kori Carter s'est imposée en 53"36 devant sa compatriote Shamier Litlle (54"02). La Jamaïcaine Janieve Russel clôture le top 3 avec un temps de 54"38. Malgré une première place, l'Américaine sait qu'il faudra encore s'améliorer pour monter sur le podium à Londres. "Je sais qu'il va falloir passer sous les 53" pour obtenir une médaille à Londres. Et celle que je veux bien évidemment, c'est l'or." Il va y avoir match.

L'Éclair illumine Louis-II

Man 3011

Malgré une multitude de pointures, la star de ce 30e Herculis c'était bien lui. Ses premiers pas sur le tartan monégasque vendredi ne sont passés inaperçus. Pour sa dernière course en carrière en Diamond League, le Jamaïcain est passé pour la première fois cette saison en dessous des 10 secondes. Usain Bolt a terminé ce 100 m en bloquant le chronomètre à 9"95. C'est dans les tout derniers mètres que l'Éclair a dû lâcher les chevaux car talonné de près par l'Américain Isiah Young, qui clôturait en 9"98. A Londres pour la der, la légende disputera le 100 m ainsi que le 4 x 100 m.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos