Le bel été de l'ASM athlétisme

Les compétitions nationales et internationales d'athlétisme se sont enchaînées pendant 1 mois dans toutes les catégories. Les asémistes ont participé à plusieurs d'entre elles, avec des résultats plus ou moins convaincants.

La plus jeune d'entre eux est sans doute l'une des plus prometteuses. Charlotte Afriat (100 m cadette)participait à sa deuxième grande compétition internationale (après les Jeux Méditerranéens) lors des Championnats d'Europe U18 à Györ (Hongrie). En tant qu'événement important, beaucoup d'athlètes rêvaient du sacre européen mais d'autres pensaient aussi aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires (6-18 octobre) car une bonne performance lors des Europe leur assurait un billet pour l'Argentine. 

Charlotte Afriat

Mais avant de penser aux JOJ, Charlotte Afriat espérait battre son record personnel établi à Monaco en avril (12"41). Auteure d'une bon départ, la Monégasque a finalement bouclé son 100 m en 12"60. Même si elle a échoué dans son premier objectif, le second reste d'actualité car "son temps n'est pas si mauvais, nous n'avons pas encore la réponse officielle mais elle a de grandes chances de se qualifier pour les JOJ" explique son entraîneur Frédéric Choquard.

Pour terminer une excellente première année chez les cadettes, Charlotte Afriat s'est qualifiée de justesse (dernier temps sur les 32 participantes) pour les Championnats de France cadets-juniors à Bondoufle le week-end dernier. Très fatiguée par l'enchaînement des compétitions (Jeux Méditerranéens, Régionaux PACA, Europe U18 et France cadets-juniors en moins d'un mois), elle a réalisé une course correcte en 12"56 et a conclu l'été avec la 28e place des séries.

2 Monégasques en finale du 200 m

Pour l'accompagner, 3 asémistes avaient fait le déplacement en Île-de-France pour l'occasion. Sur 1500 m, Oscar Simonsen (cadet) était la belle surprise. Sous les yeux de Jacques Candusso (seul entraîneur à avoir suivi les athlètes) et du président de l'ASM athlétisme Alain Leclercq, le Danois a terminé 10e de sa série en 4'11"12. Quant à ses compères du 200 m juniors, Thomas Caredda et Teo Andant, ils ont réussi à se glisser en finale : c'était une première depuis quelques années d'avoir deux représentants de la Principauté dans les 8 meilleurs d'une course lors des France. 

Pour le premier, c'était un bel exploit d'arriver à ce stade car il détenait le 14e temps des qualifiés. Parti dans le couloir 1 (le plus à l'intérieur), Thomas Caredda a terminé finalement 8e en 22"24 (nouveau record personnel). Son compatriote Teo Andant a réussi à monter sur la troisième marche du podium pour son premier 200 de la saison (21"46, PB). Cette médaille de bronze a effacé la déception du 400 m, où le Monégasque a échoué d'un rien (21 centièmes) pour la 3e place (4e en 47"95).

Teo Andant Et Mc Gastaud

Il n'y a pas qu'en individuel que Teo Andant a brillé. Représentant de l'équipe de France du relais 4x400 m lors des Championnats du monde juniors à Tampere (Finlande), il a réalisé deux relais costauds même si l'asémiste espérait mieux. Accompagné par Fabrisio Saidy, Antoine Leblois et Lidji Mbaye, le quatuor s'est glissé en finale du 4x400 m après la 2e place lors des séries. Parti en 2e relayeur pour la finale, le protégé de Marc Vecchio a fait tout ce qu'il a pu mais a une nouvelle fois échoué au pied du podium (4e en 3'06"65).

Alors que Teo courrait pour la France, Marie-Charlotte Gastaud était la seule représentante de Monaco de la compétition. Pour son 3e 100 m de la saison, elle a amélioré de deux centièmes son meilleur temps de 2018 (13"31).

Tristan Baldini est revenu de loin

Comme tous ses collègues de l'ASM, elle a aussi fait la fierté du club cette saison. Lise Boryna (espoirs) a clôturé une superbe saison avec les Championnats de France de sa catégorie à Niort. Engagée sur 400 m haies, elle a amélioré sa meilleure performance de la saison mais son temps n'a pas été comptabilisé car "elle a sans doute commis une erreur au moment de franchir une haie, ce qui a entraîné sa disqualification" selon Frédéric Choquard.

Lui s'est battu pour participer à la plus belle compétition nationale. De retour de blessure en milieu de saison dernière, Tristan Baldini a réussi les minimas pour participer aux Championnats de France Elite à Albi. Aligné sur 400 m, il a conclu sa saison par une belle 5e place lors des séries en 48"68 (son 3e meilleur temps de l'année). Après un mois intense, les athlètes peuvent profiter d'un repos bien mérité.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos