L'élite du poids réunie sur le port Hercule

Pour la première fois dans l'histoire du meeting Herculis, l'épreuve du lancer du poids était délocalisée sur le port Hercule. Quelque 500 personnes ont pu assister gratuitement aux concours femmes et hommes, où les meilleurs mondiaux étaient réunis.

La cadre était idéal. A quelques mètres des yachts, c'était une arène un peu particulière qui a été mise en place. Une aire de lancer en bois (dans les stades elle est en béton) était accompagnée d'un carré de pelouse, une nouveauté pour les athlètes. Autre aspect important : la proximité des tribunes. Ce concept a plu à tous, non seulement au public, qui était au plus près de l'action, mais aussi aux athlètes, qui n'ont jamais vu les spectateurs aussi proches. 

Vjpd6119

"J'ai vraiment aimé le cadre, les fans étaient géniaux. L'ambiance était super, c'était une bonne initiative" a confié Ryan Crouser, champion olympique en titre. Les premiers spectateurs sont arrivés et ont pu voir les femmes commencer à jeter leur poids de 4 kg avant le début du concours, programmé à 18 heures. Le menu était copieux car les meilleures de la discipline se sont réunies à quelques mètres d'eux, des championnes du monde et olympiques à la meilleure lanceuse de l'année. 

Dès les premiers jets, trois athlètes se dégageaient avec des lancers au-delà des 19 mètres : la Chinoise Lijiao Gong, championne du monde en titre, l'Américaine Raven Saunders et l'Allemande Christina Schwanitz, qui n'a cessé de haranguer le public. A partir des 4e essais, la tension était palpable et le podium était très indécis, sauf pour la première place, promise à Lijiao Gong, la seule à avoir lancé à plus de 20 m (20.31). 

Vjpd6184

Après les ultimes tentatives, Raven Saunders (19.67) et Christina Schwanitz (19.51) complétaient le podium, en plus d'avoir réalisé leur meilleure performance de la saison. Elle aussi a jeté au-delà des 19 m. Valérie Adams, double championne olympique, quadruple championne du monde et détentrice du record de la Diamond League, était de retour. Avec un lancer à 19.31 m, elle a pulvérisé sa meilleure performance de la saison. 

Elle n'a pas caché sa satisfaction : "cela faisait 2 ans que je n'avais pas dépassé les 19 mètres, ça commençait à faire long ! J'étais très heureuse surtout que le cadre était idéal." A l'opposé, c'était un jour sans pour Danniel Thomas-Dodd, vainqueure des derniers Jeux du Commonwealth, la seule à ne pas avoir dépassé les 18 mètres (17.74).

C'est allé loin, très loin chez les hommes

Les femmes ont à peine terminé que les hommes ont pris le relais, avec un poids plus lourd (7,26 kg). Là aussi, le casting valait le détour : 10 personnalités, dont le champion du monde en titre Tomas Walsh (22.67 cette saison), le champion olympique Ryan Crouser (22.53), mais aussi Frédéric Dagée, champion de France, invité par le meeting Herculis. Kévin Mayer, champion du monde de décathlon, est venu se frotter à l'élite de la discipline pour tenter d'améliorer son record personnel (16.51).

Comme chez les femmes, le concours a débuté doucement, et les premières distances ont navigué entre 20 et 21 m. Contrairement aux femmes, deux hommes ont dû être éliminés après le troisième essais (les 8 meilleurs étaient qualifiés pour la finale). Malheureusement ce sont les Français qui se sont arrêtés là. 

Dsc 1052

Kévin Mayer (14.94 m hier) n'avait plus de jambes après une grosse séance de perche la veille : "j'ai senti à l'échauffement que ça n'allait pas. Avec ou sans élan, ça lançait au même endroit. C'était vraiment très compliqué. J'ai profité de ce moment pour apprendre. Être à côté d'eux comme ça, cela permettait de voir comment ils se comportent et comment ils lancent."

Avec un jet à 19.58, Frédéric Dagée n'a pas réussi à réaliser les minimas pour les Championnats d'Europe de Berlin (20.45 m) : "je suis arrivé avec beaucoup d'envie, je n'avais rien à prouver, et puis se retrouver avec un plateau comme ça, c'est génial. Il y a un peu de frustration évidemment car cela m'étonnerait que je sois repêché pour les Europe", confie le Niçois.

Dsc 1139

Les 8 meilleurs ont eu 3 essais de plus pour tenter d'améliorer leur marque. Et c'est Ryan Crouser qui en a profité pour atteindre 22.05 m à sa 4e tentative, le seul au-delà des 22 m. Les autres se sont battus pour monter sur le podium et tout était une question de centimètres. Darrell Hill, 5e mondial, a réussi 21.72, sa meilleure performance de l'année. Seulement deux centimètres derrière, on a retrouvé Darlan Romani qui a complété le podium. La déception est venue de Tomas Walsh, le champion du monde en titre, qui a terminé seulement 5e (21.49).

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

Résultats

Lancer du poids - Femmes
1. Lijiao GONG - 20,31
2. Raven SAUNDERS - 19,67
3. Christina SCHWANITZ - 19,51
4. Valerie ADAMS - 19,31
5. Maggie EWEN - 18,62
6. Paulina GUBA - 18,54
7. Michelle CARTER - 18,04
8. Danniel THOMAS-DODD - 17,74

Lancer du poids - Hommes
1. Ryan CROUSER - 22,05
2. Darrell HILL - 21,72
3. Darlan ROMANI - 21,70
4. Michal HARATYK - 21,59
5. Tomas WALSH - 21,49
6. David STORL - 21,41
7. Tomás STANEK - 21,24
8. Curtis JENSEN - 20,57
9. Frédéric DAGEE - 19,58
10. Kévin Mayer - 14,94