Encore un beau succès pour le Giru de Natale

Hier, la 23e édition de la course de Noël de l'Association Sportive de la Sûreté publique a mobilisé les foules, puisqu'ils étaient plus de 2100 à prendre part au départ du 10 km.

Les années se suivent et l'enthousiasme n'a jamais faiblit. La 23e édition du Giru de Natale a cette année encore fait le plein de coureurs, fidèles amateurs du grand rendez-vous organisé par l’Association sportive de la Sureté Publique. "Une excellente année", souligne Bastien Isaïa, le nouveau président de l'association. "On ne peut être que content quand on voit le résultat et que les gens sont heureux de participer".

Rendez-vous était pris dès 9h du matin sur le port Hercule, en face du marché du marché de Noël,  avec une course de 0,9km pour les plus petits, des catégories éveil athlétique et poussins, et d'un peu plus de 1,6km pour leurs aînés, les benjamins et les minimes, qui allaient les mener le long du quai, jusqu'à la digue.

Img 7234

2100 courageux au départ

Puis place aux choses sérieuses, avec le 10 km qui allaient mettre à rude épreuve les mollets des 2100 runners arpentant les rues de la Principauté, depuis le boulevard Albert Ier, jusqu’au Rocher et au Palais, en passant par la montée d'Ostende et le Larvotto.

Img 5167 Copie

Cette année encore, nombreux étaient les Italiens, à avoir passé la frontière pour participer à ce rendez-vous. S'ils représentaient environ un quart des coureurs de cette 23e édition, c'est finalement un Marocain, licencié au Sarthe Running, Nouredine Aririqui, qui remporte cette édition en 32'55. Le Monégasque Quentin Chiai, déjà vainqueur du Cross du Larvotto il y a quelques semaines, monte lui sur la troisième marche, après 34'02, au terme d'un duel serré avec le dauphin de la course Mehdi El Maamari (34'01).

Img 7300 Copie

Du côté des femmes, c'est Anne Tabarant qui s'impose en 38'41. Fidèle de la course, l'internationale française de triathlon, qui a tout récemment pris sa retraite et décidé de se consacrer à la course à pied, a donné du fil à retordre à ses concurrentes, qu'elle distance de plus de 2 minutes. La première Monégasque et une autre fidèle de la course, Adriana Di Guisto, termine elle 5e position en 42'11.


Retrouvez dans le prochain numéro de Code Sport Monaco (n°33) notre reportage sur le Giru de Natale. En kiosque début février.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos