En route vers le soleil

Ils avaient dépassé la Lune l'année dernière. Ils n'ont pas encore atteint le soleil, mais ils sont en ordre de marche pour s'en rapprocher. Les runners au grand cœur ont encore frappé un grand coup sur cette No Finish Line 2017.

Ils courent, ils courent. Ici, pas question de furet ni de bois jolis. Le parcours est tout aussi agréable qu'une escapade en forêt cela dit. Que ce soit au milieu de la roseraie Princesse Grace, le long de la digue ou même sous le Chapiteau, où la musique résonne aussi fort que les paroles du speaker, les décors changent et apportent une bouffée d'air aux runners. 

Pf2 7712crcdit Philippe Fitte

Une semaine durant, la No Finish Line avait donc repris ses quartiers à Fontvieille. Blouson orange sur le dos, les bénévoles étaient facilement repérables. Puce accrochée sur le torse, les runners et marcheurs aussi. Et si 400 000 kilomètres avaient été érigés en objectif de la version 2017, il faut croire que le cœur a ses raisons que les jambes ignorent. Car encore une fois, les résultats ont été au-delà des espérances de Philippe Verdier, fondateur de la course, et Ariane Favaloro, présidente de Children and Future. 

Dsc 1846

Avec 436 963 km parcourus, et donc autant d'euros récoltés, ce sont 44 447 km de plus que l'an dernier qui ont été effectués. "C'est un bilan extraordinaire. Nous avons plus que dépassé notre objectif d'atteindre les étoiles. Il y a eu encore plus de monde que l'an dernier et le temps était au rendez-vous, de même que l'ambiance qui était magnifique", détaille la présidente.

Du monde, du monde et encore du monde

Il se pourrait bien que le circuit finisse par devenir trop petit pour accueillir tous les participants à la No Finish Line. Après avoir migré du port Hercule vers Fontvieille, le parcours dessiné par les organisateurs attire chaque année de plus en plus de monde. Et ce ne sont pas les membres de Children and Future qui vont s'en plaindre. "Cette manifestation est à la fois sportive et amicale, mais aussi familiale", confie Ariane Favaloro. "Nous savons qu'elle est très attendue en Principauté mais nous pensions avoir atteint un pallier en terme de participants. Au final, nous nous sommes aperçus que non et les chiffres ont confirmé cela."

 Dsc 1791

Il suffit d'ailleurs de venir faire un tour lors des heures de pointe pour se rendre compte de l'engouement suscité. Le matin avant d'aller travailler, le temps de la pause déjeuner ou en after-work, coureurs et marcheurs arpentent sans relâche le tracé d'1,4 km dessiné autour du Chapiteau. Seul, musique dans les oreilles, entre amis, histoire de papoter tout en avalant du kilomètre, chacun trouve son intérêt dans la No Finish Line. 

Certains ne se rendent d'ailleurs même pas compte des distances parcourues, comme ce bonhomme de 13 ans, capable de se faire l'équivalent d'un marathon sur une seule journée. Sans oublier de revenir le lendemain. Et puis il y a les "calus", ceux qui courent huit jours durant, dossard accroché et qui ne s'arrêtent que très peu. Parmi eux, Fausto Parigi, qui "remporte" la NFL 2017 avec 1 025,875 km au compteur, soit 725 tours ! Ou Mimi Chevillon, première femme avec 793,815 km dans les jambes (561 tours).

Les sociétés toujours plus présentes

Ces deux-là faisaient d'ailleurs partie d'équipes engagées. La Fondation Cuomo pour Fausto Parigi, l'Automobile Club de Monaco pour Mimi Chevillon. Comme les coureurs, les équipes et sociétés sont de plus en plus nombreuses sur le parcours. Il y avait ainsi 371 équipes inscrites cette année. 

Dsc 7327

Nombreuses étant des entreprises de la Principauté, quelques équipes sportives, comme l'AS Monaco volley-ball, l'AS Monaco football féminin ou encore l'Association Monégasque de vol à voile. Et au jeu du classement, MI (14 796,65 km), la Barclays Monaco (13 452,405 km) et JB Pastor et Fils (11 560,550 km) ont dominé les débats. D'autres groupes, bien que non présents sur le podium, ont largement contribué à l'effort de course, à l'image de l'Automobile Club de Monaco, avec 9 341,83 km ou encore Special Olympics Monaco, 12e du classement général avec 7 237,725 km. 

Dsc 1442

Avec tous ces coureurs et marcheurs au grand cœur, la balade de Fontvieille pourrait bien les amener encore un peu plus loin dans les étoiles. "Nous visons les 450 000 km l'an prochain", nous a d'ailleurs confié Ariane Favaloro. Gageons qu'ils seront, à coup sûr, dépassés si l'engouement continue de grandir.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos